Critiques pour l'événement Ivanov
22 févr. 2016
8,5/10
188 0
J'adore cette pièce. Parce que c'est Tchekhov, bien sûr, sa première hors Platonov, celle qui l'a fait tant souffrir, celle qui est si difficile à jouer, et si controversée en son temps (et toujours encore manifestement!).

Cette version est très bonne, portée par un Micha Lescot encore une fois à la hauteur et une troupe également très enthousiasmante (en particulier le toujours parfait Laurent Grevill, et la grande Chantal Neuwirth). C'est une pièce difficile, un peu bordélique pour être honnête, mais c'est tout le charme du théâtre de Tchekhov. Le personnage d'Ivanov est juste magnifique de contradictions et de résignation.

C'est triste, c'est drôle, c'est beau. C'est Tchekhov. On aime ou on déteste Ivanov. Moi j'adore.
3 févr. 2015
9/10
324 2
Après Tartuffe et Le Retour, Luc Bondy poursuit son fidèle compagnonnage avec Micha Lescot, son acteur fétiche.

En lui proposant le rôle-éponyme d’Ivanov, le directeur de l’Odéon s’est lancé un pari audacieux : celui de projeter son protégé vers un jeu plus rentré et moins hyperactif. De cerner le personnage tchekhovien dans un mouvement d’intériorisation et d’auto-critique sans concession. Que dire sinon que la mission est relevée haut la main ?

Bondy maîtrise avec assurance cette évocation de la fameuse âme slave, qui sans être mélancolique, souffre d’une inadaptation complète face à une société de ratés opportunistes et alcooliques. Dans cet univers de médiocres pique-assiettes, le metteur en scène déroule une distribution quatre étoiles à l’unisson évoluant dans la scénographie digne d’un conte de fées de Richard Peduzzi.

Malgré quelques inévitables baisses de régime, ce délicat ouvrage respirant la déliquescence d’une Russie engoncée dans ces traditions d’antan constitue sans nul doute un indispensable de cette rentrée hivernale déjà bien chargée. Foncez !