top5 (4)

Vincent Dedienne, S'il se passe quelque chose

Vincent Dedienne, S'il se passe quelque chose
De Vincent Dedienne
Mis en scène par François Rollin, Juliette Chaigneau
Avec Vincent Dedienne
  • Vincent Dedienne
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets à 19,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

"S'il se passe quelque chose", c'est un spectacle. C'est aussi un peu comme un pot-au-feu... Mais ça ressemble quand même plus à un spectacle !

Disons que ça ressemble à un spectacle qui me ressemblerait. J'ai choisi les meilleurs morceaux de moi (la partie tendre !), je les ai cuisinés pour vous et maintenant je vous invite à ma table, pour me goûter. S'il se passe quelque chose, ça ne se mange pas mais presque... Réservez ! (Si vous n'aimez pas, je vous ferai une salade.)

 

Ce jeune acteur au parcours classique réconcilie le théâtre et le one-man-show et livre avec "S'il se passe quelque chose" un autoportrait à la fois drôle et sensible. Lauréat du dernier Montreux Comedy Casting en décembre 2013, Vincent Dedienne est une révélation.

 

928

La critique de la rédaction : En allant voir Vincent Dedienne je suis entré dans un ascenseur émotionnel. Montant-descendant du rire franc à l’indifférence, de séquences où je me suis esclaffé entrecoupées de moments beaucoup moins drôles où je n’ai pas lâché un sourire.

Cet humoriste très humble, avec de temps en temps une manière de parler hypra-rapide qui oblige à faire un effort de concentration extrême pour ne rater aucune bonne blague, ressemble un peu à BEN. Comme celui-ci, il part dans de grandes digressions sans intérêt que son sérieux et son talent d’acteur rendent hilarantes. J’ai adoré qu’il nous explique très très longuement qu'il n'a pas de temps à perdre pour ne pas casser le rythme de son one man show. 

J’ai apprécié son style décalé, ses blagues du genre « attention à la marche » alors qu’il n’y en a pas, ses dessins qu'il garde toujours de côté pour se rappeler comment respirer quand il est stressé, le qui est-ce géant…

Dommage que ces excellents moments soient gâchés par beaucoup d’autres blagues déjà entendues ou qui tombent à plat, les transitions un peu lourdes et ringardes avec « Marie-France » en coulisses, les poneys, Marie-Antoinette qui parle à la façon du XXIème siècle... Parmi les nombreux sujets abordés, pas assez ne m’ont plu, concerné, donné envie d'en savoir davantage. Ce qui a rendu le temps un peu long.

Je sors donc du Petit Hébertot avec un sentiment mitigé, content d'avoir découvert un nouvel humoriste prometteur mais frustré de ne pas m'être encore plus amusé !

Note rapide
Toutes les critiques
1 janv. 2018
4/10
45 0
Un spectacle décevant : on rit peu voire pas du tout. La construction du spectacle prend le pas sur l'émotion. On dirait que Vincent Dedienne fait ce spectacle pour lui même ou pour rire en milieu fermé. La première partie assurée par ses co écrivaines est nulle : on se croirait a l'école de théâtre : je vous montre ce que je sais faire mais le fil conducteur n'a que peu d'intérêt.
Ne jamais oublier que le public veut bien réfléchir à condition d'être embarqué intellectuellement et émotionnellement. Vincent doit reprendre le pouvoir sur l'écriture et ne plus hésiter à se mettre vraiment nu mais pas que ...
J'attends avec impatience la revanche de l'émotion et de la sincérité versus la construction qui fait genre.
7,5/10
74 0
Est-ce un one-man show ? Est-ce du stand-up ? Le spectacle de Vincent Dedienne est inclassable. Comment définir un seul en scène où le comédien s'habille pour mieux se mettre à nu ? Pendant un peu plus d'une heure l'humoriste iconoclaste, qui chaque dimanche livrait une bio interdite dans Le Supplément sur Canal+ et chaque jeudi sa chronique sur France Inter, va nous raconter son parcours tout en l'émaillant de sketchs. On croise ses parents. On découvre le jeune Vincent déjà débordant de talent dans son premier show à 14 ans. On joue à un Qui est-ce géant.On apprend l'origine de sa vocation.

Son humour décalé nous emmène parfois sur des chemins biscornus pour mieux nous ramener au point de départ. Un mélange des genres qui peut parfois surprendre voire dérouter le spectateur. Mais il émane de Vincent DEDIENNE une tendresse, une simplicité, une générosité qui font oublier les quelques baisses de régime au cours du spectacle et qui font que, indiscutablement, il se passe quelque chose.

On ressort du spectacle avec le sourire, le sentiment d'avoir fait une rencontre, d'avoir partagé un moment intime dans la bonne humeur, une de ses soirées où l'on n'a pas envie de se quitter.

Un premier spectacle fin, intelligent, qui permet d'en savoir plus sur celui qui a éclaté sur les médias depuis 2 ans, après une formation classique, et que j'avais eu le plaisir de découvrir en tant que comédien en janvier 2014 dans Je marche dans la nuit par un chemin mauvais, une pièce sur le mal-être de l'adolescence dans laquelle éclatait toute sa sensibilité.
Un spectacle original qui réconcilie théâtre et one-man show. Une personnalité terriblement attachante. Un humour décalé. Un autoportrait empreint de tendresse. Un très bon moment.
15 sept. 2016
5/10
66 0
C'est incontestable, Vincent Dedienne est un humoriste talentueux et ses chroniques sur Canal+, France Inter et désormais TMC sont réussites aussi bien pour leurs drôlerie que leurs finesses.
Seulement je n'ai pas vraiment été convaincu par ce spectacle joué la saison dernière au café de la danse (peut être s'est-il bonifié avec le temps ?). Certains sketchs m'ont clairement ennuyé, l'arrivée de l'acteur nu n'apporte pas grand chose et les rires n'ont été que trop peu nombreux.
J'attends cependant que Vincent se remette au travail pour nous proposer un second spectacle plus abouti.

- Seul en Scène vu au café de la danse -
22 avr. 2016
6/10
223 0
Inégal.

J’apprécie beaucoup la bio de Vincent Dedienne dans l’émission le supplément de canal+. Si il peut exceller sur une chronique de quelques minutes, il ne parvient pas à être aussi bon sur un spectacle entier.

En effet, son spectacle est très très inégal. Il y a un vrai problème de rythme à mon avis. J'ai pu vraiment apprécier certains moments mais on s'ennuie aussi à d'autres.

S'il se passe quelque chose, ça peut être très bien. Le problème est que parfois il ne se passe pas grand chose...
5 avr. 2016
7/10
216 0
Vincent Dedienne nous présente ici un OTNI (objet théâtral non identifié). A mi-chemin entre one-man show et seul-en-scène théâtral, le spectacle oscille entre récit autobiographique et sketchs où sont convoqués différents personnages. Un mélange des genres intéressant, déroutant pour le spectateur, trouble dont le comédien s’amuse avec beaucoup d’esprit.

Tandis que Dedienne nous conte sa propre histoire, on se délecte de sa verve, de son phrasé, de ses bons mots, de sa poésie absurde. Il évoque tour à tour son adolescence à Mâcon, son adoption… C’est drôle et touchant.

Ce récit est entrecoupé de sketchs bien interprétés (le vendeur du magasin de jouet est savoureux!) mais qui nous laissent un peu sur notre faim ou ont un goût de déjà-vu (celui du Pôle Emploi, notamment).

Mais Vincent Dedienne a indéniablement beaucoup talent, tant pour l’interprétation que pour l’écriture. Il est une belle promesse dans le panorama des humoristes d’aujourd’hui (et de demain!).
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor