Sahar et Jeremy

Sahar et Jeremy
De Aurore Auteuil
Mis en scène par Ladislas Chollat
Avec Aurore Auteuil
  • Aurore Auteuil
  • Théâtre du Chêne noir
  • 8, rue Sainte-Catherine
  • 84000 Avignon
Itinéraire
Billets de 15,00 à 22,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Fils d'alcoolique, Jeremy a une enfance difficile, assez morose. Son piètre destin de serveur paumé le fait aller de Villeneuve à Bobigny, en banlieue parisienne. Non loin de là où il rencontrera Sahar.

Jeremy, traîne les valises de son enfance, de son passé comme des boulets aux pieds dont il n'arrive pas à se débarrasser... Et, il tombe amoureux d'une fille. Cette fille-là, elle n'est pas vraiment jolie mais elle a des choses à dire. Des choses à Lui dire. Cette fille-là, elle a posé sur lui des yeux de tendresse; elle ne le voit pas, elle le regarde... Et c'est sa première fois à Lui. C'est la première fois qu'il existe vraiment pour quelqu'un. Du coup, il ne veut plus la lâcher. Il se dit que c'est elle, celle qu'il lui faut. Il a 18 ans et déjà plus rien à perdre, alors il décide d'essayer...

Comment on peut aimer dans le bonheur quand on a grandi dans le malheur ? Si on commence à côtoyer le bonheur, le danger comme pour tout, c'est de s'y accoutumer. On ne sauve pas les gens d'eux même mais ça vaut le coup d'essayer...

 

554

L'avis de la rédaction : Dans cette pièce très émouvante, on suit la vie d'un pauvre type, né dans la misère. Le genre de gars qu'on ne remarque pas, dont on ne parle pas, avec de petites ambitions et un petit destin. Mais celui-là se laisse bouffer par ses addictions : alcool, cocaïne, violence... Sa vie lui échappe.

Aurore Auteuil joue cet homme un peu caricatural mais pour qui on se prend rapidement d'empathie tant il est victime et subit sa vie. De dérapage en dérapage, il s'inflige des coups et se fait sans cesse rattraper par son passé. Il reproduit un schéma familial pathétique.

Le texte, jeune, moderne est vraiment bien écrit. Il est accompagné d'une mise en scène mignonne et originale. Les évènements s'enchainent, les mois et les années défilent et on ne s'ennuie pas une seconde. C'est triste. On ne souhaite à personne ce qui arrive au personnage.

Note rapide
6,6/10
pour 7 notes et 6 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
5 critiques
Note de 4 à 7
86%
1 critique
Note de 8 à 10
14%
Toutes les critiques
3 oct. 2014
4/10
161 0
Voici un seul en scène qui se veut poétique et original.

Si Aurore Auteuil n'hésite pas à donner beaucoup de sa personne, elle n'est malheureusement pas crédible en petite frappe de province. Le texte lorgne du côté de Pierre Notte, mais reste en surface de cette histoire qui aurait pu être captivante, mais ne provoque que de l'ennui.

Heureusement, les images projetées sont magnifiques, la bande son est très travaillée et il faut donc souligner le travail de mise en scène de ce spectacle qui mériterait beaucoup mieux qu'une récitation exaltée.
1 oct. 2014
7/10
149 0
Un moment inattendu mais excellent avec Aurore Auteuil, un texte douloureusement réaliste qui émeut le public et une interprétation très juste.

Je n'ai pas été conquise par la mise en scène et les décors 2.0.
15 sept. 2014
6,5/10
149 0
L'avis est mitigé en sortant de la salle Réjane.
Je m'attendais à un texte "coup de poing", incisif et difficile à encaisser. Je l'ai trouvé réaliste et plutôt poétique.
Aurore Auteuil est très juste et sincère dans son jeu mais j'ai mis du temps à "rentrer dedans", à la suivre dans son personnage.

J'ai fini par me laisser emporter, on est prit de tendresse pour Jeremy qui malgré tous ses efforts ne parvient pas à changer son destin, à effacer son passé.
La mise en scène est originale, l'atmosphère de la salle Réjane est captivante (très bonne salle pour un seul en scène comme celui-ci je trouve), et Aurore Auteuil parvient finalement à nous toucher.

L'ensemble est donc plutôt joli, poétique, et le moment très agréable.
Mais je m'attendais à être secoué, si ce n'est bouleversé...ce ne fut pas du tout le cas.
8 sept. 2014
7,5/10
145 0
Un coup de poing, un coup de maître et un coup de cœur. Avec une mise en scène efficace et un jeu très juste, on voit se dérouler deux destins, tantôt croisés, tantôt décroisés, et tous deux très justement brossés.

Des personnages cabossés, bringuebalés par la vie, mais mus par la même énergie. Une énergie si bien transmise par Aurore Auteuil que l'on ressort de cette pièce sonné, mais gonflé à bloc.
20 mars 2014
8/10
153 0
J'ai mis plus d'une demi-heure avant d'apprécier le personnage de racaille camée joué par Aurore Auteuil et d'exprimer un peu de tendresse pour lui.
Plus la pièce avance, mieux elle est. À la fin, on sort bouleversés par cette histoire...
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor