Puzzle

Puzzle
Avec Claude Brumachon
  • Claude Brumachon
  • Thierry Malandain
  • Stéphane Loras
  • Théâtre du Gymnase
  • 38, boulevard de Bonne-Nouvelle
  • 75010 Paris
  • Bonne Nouvelle (l.9)
Itinéraire
Billets de 17,45 à 23,45
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Quand les jeunes artistes du CFA "Danse" deviennent les interprètes des plus grands chorégraphes de la scène Internationale...

L'aboutissement de tout jeune danseur est d'intégrer une Compagnie de Ballet dans laquelle il peut évoluer et s'épanouir, tel est l'objectif du Jeune Ballet Européen.

Cette compagnie d'école, intitulée J.B.E., directement issue du C.F.A. Danse, Chant, Comédie permet à de jeunes artistes de prendre conscience de la scène et de la vie active, encadrés de chorégraphes, maîtres de ballet et techniciens professionnels.

Le spectacle intitulé "Puzzle" met en scène de 29 jeunes danseurs en contrat d'apprentissage. Leur recrutement est européen, ils poursuivent une formation pluridisciplinaire (Classique, Contemporain, Modern'Jazz, Jazz, Hip-hop) en alternance au C.F.A. Danse, Chant, Comédie débouchant sur le Titre Certifié d'Artiste Danseur.

 

765

 

 

Note rapide
7,5/10
pour 5 notes et 5 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
40%
3 critiques
Note de 8 à 10
60%
Toutes les critiques
5 mars 2018
8,5/10
6
La danse est une fête des corps, une célébration d'un langage total.
Je me suis laissé souvent bercer par l'intensité des musiques que ces corps artistes déclamaient en redessinant les rythmes, je les laissais inventer cet espace millimétré qui soit se réduit soit s'expand dans la chorégraphie. Si j'ai surtout aimé une évocation de Pina par son élégance visuelle sobre véritablement collective, l'ensemble du mouvement de ce corps de ballet m'a séduit. J'ai cherché à capter un corps plus qu'un autre mais c'est l'ensemble de la troupe qui m'a sauté au visage dans toute sa juvénilité mature dans son expansivité douce et maitrisée.
4 févr. 2018
8/10
23
Ces jeunes apprentis danseurs nous livrent une belle performance. C'est un spectacle plein d’énergie, d'originalité qui donne envie de faire de la danse.

Chaque tableau est une découverte de la danse classique ou contemporaine, porté par des chorégraphies bien pensées, et qui plus est, de fort bonne qualité.

Un coup de cœur pour le tableau « Au suivant de Jacques Brel», un vrai plaisir.
17 janv. 2017
7/10
23
Spectacle agréable.

Bien sûr, cela reste des élèves donc on ne peut pas être trop exigeant sur la performance mais c'est tout de même de bon niveau. A titre personnel, j'aurais apprécié de voir davantage de danse classique et moins de contemporain ou hip hop mais c'est une histoire de goût. Il y a peut-être parfois un peu trop de danseurs sur certains tableaux compte tenu de la taille de la scène du théâtre du gymnase.

Cela peut avoir pour inconvénient de donner un effet brouillon au spectacle. Mais dans l'ensemble, j'ai plutôt apprécié et j'y retournerai avec plaisir.
2 janv. 2017
7/10
35
Ballet de jeunes talents.

Des tableaux intéressants mêlant classique et hiphop.

On retiendra le tableau des de jeunes danseurs qui m'a beaucoup touchée.
27 déc. 2016
9,5/10
28
Je suis allée voir le Jeune Ballet Européen, directement issue du C.F.A. Danse, Chant, Comédie dont l'objectif est de permettre à de jeunes artistes de prendre conscience de la scène et de la vie active, encadrés de chorégraphes, maîtres de ballet et techniciens professionnels.

Ils présentent au Théâtre du Gymnase (seulement les mercredis, c'est bien dommage parce que le spectacle est excellent) la reprise de Puzzle composé d'une douzaine de tableaux très différents, interprétés par des jeunes danseurs qui sont en contrat d'apprentissage.

C'est rapide, vivant, virevoltant alors que ça commence, je dirais classiquement, à la fois chorégraphiquement et musicalement avec des jeunes filles en tenue blanche sur le Printemps de Vivaldi.

Mais très vite le rythme s'accélère avec le groupe Nuttin' But Stringz et le morceau Thunder interprété par des garçons tout en noir.

Sur le morceau Skodde, de Pjusk on aborde un thème plus contemporain qui évoque naturellement la manière de danser de Christine and the Queens.

On démontre que la lenteur peut constituer un effet artistique même si l'exécution est certes plus difficile et suggère un monde épuisé.

On est heureux d'entendre (et de voir) des surprises sur des choix audacieux et qui sortent des sentiers battus avec Au suivant, de Jacques Brel.

Les numéros se succèdent, différent, offrant un pas de deux sur l'Andante du Concerto pour piano n°4 de Mozart. Autre morceau "classique" sur la Marche de Radetzky de Johann Strauss.

Puis un peu d'humour avec Bahamut de Hazmat Modine avec un ballet très urbain où les trombones sont ponctués de cris de joie, dansé pieds nus, et s'achevant sur une revisite des pas de Madison.

Win Mertens interprète Darpa (Album "Stratégie De La Rupture-1991") de sa voix de contreténor dans des aigus très poétiques.
Encore Vivaldi, avec l'Hiver, recomposé par Max Richter, pour ambiancer une chorégraphie en noir et blanc.

Les filles arrivent alors en rose dragée sur la voix grave de Goldfrapp interprétant Human. le tableau est sensuel, avec des déplacements mécaniques jouant soudain sur la séduction.

C'est sans surprise qu'on entend a capella Happy de Pharell Williams. Les enchainements sont vifs. les visages souriant, ce qui n'est pas si fréquent en danse contemporaine et on peut le souligner. Ce spectacle fait du bien à voir.

Place ensuite au hip hop avec Jdilla Beat de DJ Veusty qui sera très applaudi par la salle suivi d'un morceau de chanson française, Ces petits riens de Serge Gainsbourg mais interprété par Stacey Kent. Le jeu de la séduction est admirablement mis en scène. On se situe presque dans le théâtre. Comment en pas penser à Pina Bausch ?

C'est déjà le final avec l'alto Derek Lee Ragin et on est surpris de les voir tous saluer à la fin, ne les imaginant pas si nombreux.

Puzzle a été réalisé avec la participation de quinze chorégraphes de renom, comme Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, Thierry Malandain, Stéphane Loras, Christian Bakalov, Floriane Blitz, Ingrid Florin, François Lamargot, Valérie Masset, Bea Buffin, Sébastien Lefrançois, Physs, Gator, Sharxx...

Il ne faut pas manquer d'aller voir et encourager ces jeunes artistes déjà professionnels à qui l'on souhaite d'intégrer chacun une compagnie au sein de laquelle ils pourront poursuivre leur carrière.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Originalité
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor