top5 (1)

Nature morte avec sexe d'ange

Nature morte avec sexe d'ange
De Maurici Macian-Colet
Mis en scène par Maurici Macian-Colet, Emilie Le Borgne
Avec Xavier Béja
  • Xavier Béja
  • Régis Ivanov
  • Marilou Mahé
  • Marie Véronique Raban
  • Maxime Vambre
  • Théâtre Les Déchargeurs
  • 3, rue des Déchargeurs
  • 75001 Paris
  • Chatelet (l.1, l.4, l.7, l.11, l.14)
Itinéraire
Billets de 20,00 à 32,00
Evénement plus programmé pour le moment

Les hommes de notre siècle, je vous dis, tiennent sérieusement des conversations avec leurs bites.

Un urologue blasé, une prostituée qui n'arrive pas à sourire, un homme sans sexe, un vendeur d'encyclopédies frustré et une jeune fille idiote.

 

Abrutis par leur quotidien, ces cinq personnages incomplets s'entraînent les uns les autres dans les obscurs dédales de leurs désirs et se débattent à la recherche d'une révélation qui tarde à venir.

 

219

La critique de Phane (rédac' AuBalcon) : 6.5/10. Monstrueusement humain. Voilà comment j’essayerai de définir cette pièce.

L’histoire est assez brève en elle-même, mais complexe dans sa compréhension : un urologue reçoit un homme dans son cabinet qui prétend ne pas avoir de pénis et veut protéger la fille de l’urologue rendue idiote par le massacre d’une secte. Intrigué, le docteur l’invite à venir chez lui le samedi matin. Au même moment un homme ne parvient pas à jouir face à une prostituée n’arrivant pas à sourire. Désespérée par son impuissance, et à travers cela de l’impuissance du client, elle lui demande une deuxième chance et il l’invite alors à le rejoindre samedi matin, chez lui.

En apparence tous ses personnages sont normaux, sans histoire, presque superficiels. Mais un étrange malaise poursuit le spectateur par les questions laissées sans réponse, les interrogations muettes, ou le comportement bizarre des personnages : en effet, pourquoi l’urologue répète avec insistance, « baissez vos culottes », à tous ses clients tout en examinant soigneusement le contenu de ces pantalons, presque avec perversité ?

Ce qu’on découvrira dans l’intimité de chaque protagoniste sera tout simplement monstrueux. Révulsant. Et pourtant on rit : parfois de l’absurdité des répliques et des situations. De la soudaine montée de foi du père, du comportement animal de la fille, du jeu de rôle du client… On rit mais un sentiment d’angoisse nous étreint, parce que ces répliques et ces comportements sont loin d’être innocents.

C’est une pièce sur l’impuissance des hommes, qui s’éreintent à désirer des femmes qui les haïssent, ou pire, qui sont indifférentes à eux. Les femmes sont utilisées par la gente masculine comme des simples poupées, mais ce sont elles qui semblent le plus libres. Malgré la chaine qui retient la fille de l’urologue, malgré le métier de prostituée qui enferme la femme dans un certain rôle, elles sont libres du désir égoïste qui habite les hommes. Car on ne sait pas très bien si ce sont les femmes qu’ils cherchent à désirer, ou s’ils essayent simplement de bander pour leur propre satisfaction.

Une pièce très bien jouée mais qui met mal à l’aise. On ne comprend pas tout, l’intrigue est parfois un peu fumeuse, mais elle est surtout très dérangeante. Un goût de désespoir et d’inachevé nous reste dans la bouche après la représentation.
Ames sensibles s’abstenir.

Note rapide
6,5/10
pour 2 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
7 janv. 2016
6,5/10
105 0
Pour être honnête, j'y suis allée parce que j'avais une invitation et que je suis curieuse mais je m'attendais un peu à mettre cette pièce dans mon top 3 des pièces ennuyeuses et prétentieuses.

En fait, non, c'est très bien joué et je ne me suis ennuyée qu'une dizaine de minutes (la pièce dure quasiment 2h dont 20 minutes de trop). Les scènes s'enchainent bien et les personnages sont bien dessinés.
En revanche, ce spectacle arrive dans mon top 1 des pièces qui mettent mal à l'aise. L'auteur dit que c'est une pièce sur l'impuissance masculine, d'un point de vue masculin ; ma voisine de rangée et moi avons plutôt vu une pièce sur la violence sexuelle des hommes sur les femmes. Une expérience crue et violente où les scènes de sexe et d'agression sont plus que suggérées. Une expérience sombre également : tout est noir chez les personnages masculins et le seul acte de solidarité de la pièce se retourne contre le personnage qui fait preuve de compassion.

J'en suis sortie partagée et le reste 24h plus tard : les scènes qui doivent déranger dérangent mais n'est-ce pas gratuit ? Finalement, ces scènes n'étouffent-elles pas les autres scènes qui sont plus intéressantes, à mon sens ? La recommande-je ? Je ne sais pas.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor