Les favoris

Les favoris
De Eric Delcourt
Mis en scène par Eric Delcourt
Avec Franck Le Hen
  • Franck Le Hen
  • Théâtre de Dix-Heures
  • 36, boulevard de Clichy
  • 75018 Paris
  • Pigalle (l.2, l.12)
Itinéraire
Billets de 16,00 à 50,00
Evénement plus programmé pour le moment

Une jungle urbaine, 3 indiens dans la ville, une amie en détresse et un SMS groupé envoyé à l'ensemble des " favoris " du téléphone...

Un huit clos cynique et drôle. Un règlement de compte verbal. Une compétition égoïste. 
Le temps d'une soirée, trois "Favoris" vont se disputer la première place du podium pour prétendre être le meilleur ami de Camille. Ils décident alors d'organiser "le jeu des Favoris".
Un jeu dans lequel il ne peut en rester qu'un pour être au chevet de leur amie à son réveil... 

Cette comédie " inhumaine " est une critique acerbe de nos contemporains et de la jungle qu'est la vie citadine dans laquelle nous évoluons. L'égoïsme est de rigueur dans une capitale sans foi ni loi ou chacun prêche pour sa paroisse.

 

Note rapide
6,5/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
67%
1 critique
Note de 8 à 10
33%
Toutes les critiques
9 févr. 2016
7/10
53
Une pièce de café-théâtre divertissante mais un peu cliché.

Pas de grande surprise (ni bonne ni mauvaise) pour cette pièce d'Eric Delcourt. Ceux qui ont déjà vu une création de cet auteur ne seront pas surpris en découvrant "Les Favoris". C'est une typique pièce de café-théâtre sans prétention, qui parvient à faire rire le public avec des blagues souvent assez potaches. Les personnages sont de gros clichés (le gay très bobo, la fille déjantée, l'hétéro-beauf) et l'ensemble manque certainement de véritable psychologie, mais on passe tout de même un bon moment.

Les prix sont très accessibles, alors vous pouvez vous laisser tenter sans risque.
3 févr. 2016
4,5/10
60
Représentation du 23/01/16. Grand fan de l'écriture et de l'humour de Frank Le Hen (notamment Revenir Un Jour et Bonjour Ivresse!, pièce pendant laquelle je me souviens de n'être pas passer loin de la fuite urinaire) c'est uniquement sur son nom que je me suis décidé à réserver cette pièce. A mes yeux le type est bankable, c’est pourquoi en général je suis rarement déçu. Les Favoris est donc l’exception qui confirme la règle.

Pour sa première création le Théâtre de 10 Heures nous propose une comédie dans l'air du temps signée Eric Delcourt, auteur notamment de Hors Piste et de la Soeur du Grec. En plein désarroi Camille envoi un texto groupé à l’ensemble de ses favoris, mais seul trois d’entre-eux répondent à l’appel. Le temps d'une soirée ils vont “se disputer la première place du podium pour prétendre être son meilleur ami” (dixit le pitch officiel). Jalousies, coups bas et joutes verbales sont donc au programme. Tout ce que j’aime ! Mais si sur le papier il y a matière à bonne poilade la mayonnaise ne prend pas vraiment, la faute à une pièce construite en 2 temps.

Dans la première partie, portée par le duo masculin (Le Hen et Cédric Clodric), l'ennui gagne vite car il faut bien avouer qu’il ne se passe pas grand chose. On est plus dans la satire sociétale et la dénonciation de nos habitudes de citadins égoïstes que dans la comédie. Aussi rires et bons mots se font rare et si l’on sourit un peu, voire souvent, on rit finalement peu, voire rarement. Clairement la patte de Frank Le Hen me manque avec son humour et ses références qui me parlent directement. Mais ici nous sommes dans un autre univers, sans doute moins farfelu, sans doute moins adapté à mes attentes aussi.

La pièce prend réellement son envol dans la seconde partie avec l’arrivée du personnage féminin interprétée par Ambre Ferrante. Une vraie boule d'énergie ! Son personnage apporte du rythme et déclenche, enfin, les joutes verbales tant attendues (âmes chastes s'abstenir). Ça se lâche enfin sur scène et ça fait du bien. Dommage qu’elle ne soit pas rentrée plus tôt... Mais si on s’amuse enfin, le fil des “favoris”, lui, est un peu trop étiré et atteint vite ses limites. Peut être aurait-il fallu deux ou trois personnages supplémentaire pour le développer davantage. Un dîner de favoris pour déterminer le favori des favoris aurait été intéressant à voir !

Si la pièce ne m’a pas spécialement convaincue, à l’inverse les comédiens font parfaitement le job. Cédric Clodric est parfait dans son rôle de beauf homophobe, avec une interprétation proche de Christian Clavier à certains moments. Ambre Ferrante est naturelle, charismatique et pleine de charme. Quant à Frank Le Hen, il fait du Frank Le Hen. Dans le bon sens du terme. Son personnage n’est finalement pas si loin de celui de Tom Valentin qu'il a interprété dans ses deux pièces précédentes. Le trio ayant un réel capital sympathie, un petit grain de folie supplémentaire dans l’écriture les aurait sans doute mis un peu plus en valeur. La pièce étant encore en rodage, le potentiel est là.
1 janv. 2016
8/10
61
Sujet actuel, texte bien écrit, alternant différent styles d'humour parfois trash mais parfois très fin.

Les acteurs sont excellents, notamment "Stan".

On ne s'ennuie pas devant ce boulevard intelligent, on passe même un vraiment très bon moment !

Allez-y !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor