Trumperie sur la marchandise

Trumperie sur la marchandise
Avec Gilles Détroit
  • Gilles Détroit
  • Jacques Mailhot
  • Michel Guidoni
  • Florence Brunold
  • Jean-Pierre Marville
  • Emilie-Anne Charlotte
  • Théâtre des Deux Ânes
  • 100, boulevard de Clichy
  • 75018 Paris
Itinéraire
Billets de 32,00 à 70,00
À l'affiche du :
2 février 2019 au 29 juin 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 16:00
    • 20:30
Achat de Tickets

Découvrez Tout est bon dans le Macron, la nouvelle revue de chansonniers du Théâtre des Deux Anes !

Une nouvelle saison sous le signe de la satire politique avec Jacques Mailhot et toute sa fine équipe. Les Deux Anes se mettent en Marche... pour une nouvelle revue "Macronbiotique".



Avec Michel Guidoni, Florence Brunold, Gilles Détroit et Jacques Mailhot.

 

432

La critique de la rédaction : 5/10. Je n'ai pas été emballé par l'humour que j'ai trouvé dépassé.

Les six chansonniers parlent de l'actualité plus ou moins fraîche en allant de l’affaire DSK (2011) à Macron, en passant par les statistiques du chômage du mois dernier. J'ai été un peu déçu car j'ai trouvé qu’il y avait trop de facilités, trop de clichés, de blagues déjà entendues. Les jeux de mots poussifs ou les gags à répétition sur le physique ont un peu vieilli.

Dommage que les sketches soient trop souvent creux, sans véritable analyse ou nouveau regard sur notre monde politique.

J'ai quand même aimé quelques passages comme l’intervention de Gilles Détroit sur les impôts, les imitations de Nicolas Sarkozy et François Hollande avec leurs mimiques hilarantes et certaines des chansons.

J'ai aussi trouvé les passages où les humoristes prenaient les spectateurs à partie très drôles.

Le public avait en moyenne 30 ans de plus que moi. Le fait de ne pas être dans la génération ciblée a sûrement contribué à mon ennui.

Note rapide
6,6/10
pour 8 notes et 6 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
38%
5 critiques
Note de 8 à 10
63%
Toutes les critiques
20 mars 2019
7/10
2 0
Soirée détente au théâtre des Deux Anes avec ‘Trumperie sur la marchandise’ et la joyeuse bande entrainée par Jacques Mailhot.

Le théâtre des Deux Anes, théâtre de chansonniers depuis 1921, est un endroit convivial où on vient entre amis ou en famille se détendre en écoutant les bons mots d’une bande de joyeux drilles qui dissèquent l’actualité pour nous et nous la resservent à leur sauce ironique.

Tout le monde y passe : tous les hommes (et les femmes) politiques évidement (et même qu’on ressort du placard les anciens quand il s’agit de divertir le public, donc petit coucou à Flamby et Nico) avec donc un invité spécial : Mr Trump (vous savez le grand blond qui aime les murs…) mais pas que… On nous propose du Carlos Ghosn, du gilet jaune, du foot, des chaines d’info en continu, des sites de rencontres 2.0 et du Benalla.

Avec des punchlines connues mais qui font plaisir aux écoutilles en live : « Chez Renault, y a pas que les voitures qui sont en tôle » et des petites perles comme « les gilets jaunes, c’est comme le H1N1, ça s’attaque à la volaille » mais je ne vais pas tout citer car le show dure deux heures, on passe évidemment un bon moment à rire !

Ce que j’ai sans doute préféré, les chansons utilisant un air connu, interprétée par Emilie-Anne Charlotte et surtout par Michel Guidoni entre ‘petite mamie’ et le ‘rire du Deschamps’, j'ai adoré !
26 févr. 2018
9/10
29 0
A Paris, il est des théâtres mythiques.
Celui des Deux-ânes fait partie de ceux-là. Un Deux-ânes qui fête cette année son centenaire.
Cent ans que les chansonniers taillent des croupières à notre classe politique.
On ne se rend pas dans ce théâtre par hasard, on sait ce qu'on va applaudir, on sait sur qui les artistes vont taper !

Depuis septembre dernier, Jacques Mailhot nous propose avec quatre acolytes de choix, Florence Brunold, Emilie-Anne Charlotte, Michel Guidoni et Gilles Détroit, un nouveau spectacle intitulé « Tout est bon dans le Macron ».

Mailhot et Guidoni, je les ai connus quant à moi à « L'oreille en coin », sur France Inter, quand Ruquier était beaucoup mieux entouré que maintenant...
Ces deux-là ont participé à mon éducation politique, tous les dimanches matin. Que de souvenirs !...

C'est Florence Brunold qui va ouvrir le spectacle.
Elle se tire on ne peut mieux de cette difficile tâche en avoinant nos gouvernants à tout va ! Pour envoyer, elle envoie !
Elle va finement comparer le personnel politique actuel à l'ensemble des locataires habitant le même immeuble qu'elle. Elle est très drôle, très pertinente.
Elle a du métier, elle interagit avec le public. C'est de la belle ouvrage. Nous la retrouverons un peu plus tard.

Puis, Michel Guidoni entre sur scène. Nous revenons aux sources, avec lui. Le chansonnier, c'est celui qui chante l'actualité politique du moment, grâce à des goguettes, ces parodies de morceaux très connus, avec une réécriture des paroles.
Lui aussi assure. Il chante toujours aussi juste, (avec au passage une remarquable prise de son, chapeau à l'ingé-son maison.), toujours aussi bien.
Ses imitations de Cabrel, Christophe Maé, Aznavour, Lama, Schmoll, Johnny et bien d'autres sont irrésistibles.
Il a cette capacité également à imiter tous les présidents de la Vème République. Ses Hollande et Sarkozy sont remarquables.

Et puis, le voilà, le patron, le boss. Mailhot en personne !
Un vrai savoir faire, un vrai talent qui n'est plus à démontrer, une faconde irrésistible !
Que ce soit au niveau du texte, de sa façon de le poser, de le dérouler, de le vivre, il est parfait. J'ai retrouvé le maître Jacques, le seul, l'unique.
Moi, ce garçon me fait toujours autant rire.
Je me retiens vraiment de vous raconter sa vanne concernant ce qui serait arrivé (ou pas...) si Anne Hidalgo avait été maire de Paris en 1940. Mes voisins ont alors eu mal aux oreilles en m'entendant applaudir.
En parlant d'oreilles, Mme Hidalgo a dû avoir les siennes qui sifflaient. Elle est en effet un personnage récurrent du spectacle, pour notre plus grand bonheur.

C'est au tour de Gilles Détroit, qui lui nous fera plus rire avec le quotidien : la poste, les timbres, le tourniquet du métro, des recettes de cuisine à double, voire triple sens... Lui aussi déclenche l'hilarité générale.

Emilie-Anne Charlotte sera notamment chargée d'interpréter une députée LRM plus nunuche ça ferait trop, mais en même temps, elle exagère très peu, se basant sur une actualité récente...
Un autre grand moment : celui où Florence Brunold campe une Brigitte Macron haute en couleurs.
C'est à p........er de rire !

Alors évidemment, la tradition du lieu veut sans doute que la gauche française soit un peu visée que la droite. Mais tant que c'est drôle, pourquoi pas !
A cet égard, l'un des derniers sketches réunissant les cinq comédiens et consacré à l'enterrement du PS est hi-la-rant !

On l'aura compris, moi qui aime la politique, moi qui suis l'actu au quotidien, moi qui aime tant cet esprit des grands chansonniers et qui ai grandi nourri aux textes de Pierre Dac, Maurice Horgues, Pierre-Jean Vaillard, je me suis régalé !
Oui, ces deux heures furent pour moi un vrai régal !
5 nov. 2017
9,5/10
3 0
Ces chansonniers sont peut être un peu vieillots mais ils ne volent leurs textes à personnes, se renouvellent chaque saison et la salle est souvent comble.

Ce théâtre est d'ailleurs l'un des seuls à Paris qui ne pratique pas de réduction... Cherchez l'erreur ?
31 janv. 2017
8/10
68 0
LaCritiquerie s'est pointée ce soir au Théâtre des 2 ânes, pour "Des primaires...des primates". Où l'on révise sa politique hexagonale, à grand renfort de chansonniers truculents entre deux bestiaires imagés.
Un humour hilarant et rythmé que le Théâtre des 2 ânes entretient jalousement depuis ses 100 ans.

C'est peu dire que Penelope en a eu pour son grade ce soir... 900 000 euros brut vient d'annoncer France Inter..."Tout va très bien. Marianne qu'on se le dise..."Des primaires...des primates" est un spectacle satyrique, burlesque old school, rempli de jeux de mots qui nous ont fait pleurer de rire ! A découvrir avant d'aller voter :-)
23 oct. 2016
9/10
33 0
J'ai beaucoup aimé ce nouveau spectacle de la troupe des 2 ânes.

J'y vais tous les ans, et les primaires des primates ne m'a pas déçu.
Toute la salle riait du début à la fin, et se laissait entraîner par les comédiens.

Bravo, j'y retournerai avec plaisir l'année prochaine.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu d'acteur
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor