top5 (2)

Jérémy Charbonnel, Fils de...

Jérémy Charbonnel, Fils de...
De Jérémy Charbonnel
Avec Jérémy Charbonnel
  • Jérémy Charbonnel
  • Théâtre du Point-Virgule
  • 7, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie
  • 75004 Paris
  • Hotel de Ville (l.1, l.11)
Itinéraire
Billets de 11,00 à 22,95
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets
Trop beau, trop bien éduqué, il avait tout pour être un gendre idéal et pourtant...
 
Sous les traits lisses d'un garçon de bonne famille se glisse un "fils de..." beaucoup moins policé, grinçant et pince sans rire qui endosse la peau fripée d’une prof d’anglais antipathique, d'un jeune papa "débilisé" par l’arrivée de "Monsieur Bébé" ou encore d'une DRH cougar nymphomane, tendance lombalgique. 
 
Jérémy frappe juste, les punch line jaillissent avec des angles inattendus rendant soudain des situations de notre quotidien surréalistes.
 
Contrairement à ce que l'on peut voir, Jérémy Charbonnel n’est pas là pour faire tapisserie.
 
 
Jérémy Charbonnel joue le rôle de Christian Morise, le secrétaire particulier de Claude François, dans le biopic « Cloclo » aux côtés de Jérémie Renier et Benoît Magimel.
 
Jérémy était également à l’affiche du téléfilm "La Mort d’Auguste" aux côtés de Jean-Pierre Darroussin, Antoine Duléry et Bruno Solo fin 2015 sur France 3.

 

931

La critique de la rédaction : 6/10. Un one man show sympathique mais qui peine à sortir du lot.

Avec sa bonne tête et son sourire permanent Jérémy Charbonnel prend un malin plaisir à dire des énormités, des méchancetés. Le contraste entre ce qu'il dégage et ce qu'il balance fait beaucoup rire. D'autant plus que l'humoriste a une excellente présence sur scène, un très bon jeu d'acteur.

Il manie bien l'humour noir, improvise avec brio à partir des remarques du public. Comme lorsqu'il raconte qu'il aimerait bien dire à une vieille dame qui le dépasse à la caisse du supermarché que c'est son dernier tapis roulant avant celui de l'incinérateur. Ou lorsqu'il se moque à plusieurs reprises de Bernadette dans le public...

Dommage qu'il n'utilise pas encore plus ces deux talents !

Nous avons trouvé qu'il cédait trop souvent aux facilités en reprenant tous les poncifs du one man show. Nous n'avons par exemple pas échappé aux blagues sur les Roms, les cougars, les bretons qui n'ont ni eau potable ni électricité ou les dessous de l'accouchement.

D'autres sketchs partent d'une bonne idée -comme celui ou il lit un conte pour enfants transformé pour satisfaire toutes les associations de défense des minorités- mais hélas ils tombent un peu à plat.

Un fort potentiel donc mais qui mériterait d'être mieux exploité !

 

Note rapide
5,7/10
11 pour 11 notes et 8 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
9%
5 critiques
Note de 4 à 7
64%
3 critiques
Note de 8 à 10
27%
Toutes les critiques
16 janv. 2017
7,5/10
49 0
Franchement c'est très sympathique, drôle et surtout vif. Ça change un peu de certains one man, même si finalement la recette reste dans le fond la même. Certains sujets qui reviennent dans différents one man.

C'est bien, mais ça peut être encore mille fois mieux !
28 août 2016
5/10
53 0
Jérémy Charbonnel ne m'a pas convaincu.

Un peu trop dans les clichés peut-être mais surtout trop de blagues déjà-vues. Là sont tous les reproches que je puisse faire à Jérémy Charbonnel.
Il est donc temps de se renouveler après plusieurs années qu'il joue ce spectacle... Il commence à dater.

Il devrait miser sur un humour noir encore plus incisif.

Du potentiel mais à exploiter dans un nouveau spectacle !
26 août 2016
4/10
79 0
Bof. Jeremy Charbonnel est probablement un bon acteur et un bon improvisateur (ses échanges avec le public en témoignent) mais ce spectacle n'est pas très bon.

1h de spectacle et on dirait qu'il tente de faire rentrer le plus de clichés possibles dans ce temps restreint : les femmes qui devraient payer le restau si elles ne savent pas cuisiner, les roms qui font la manche, les vieux qui font leurs courses à 19h30, l'accent chinois, le langage SMS, les ados qui sont pires que de notre temps, les jeunes parents épuisés, la cougar folle de lui... Un poil de sympathie pour ses propres personnages aurait peut-être aidé mais là, j'ai eu l'impression d'une grande séance de "tous des nuls sauf moi -même si j'ai mes petits défauts"

Il m'est arrivé de ne pas apprécier un spectacle mais de réaliser que le reste du public accrochait bien (Pendant Ce Temps Simone Veille, par exemple) mais là, il m'a semblé que la salle entière n'était pas convaincue. Donc bof.
16 juil. 2016
9/10
62 0
J’ai découvert Jérémy Charbonnel grâce à la troupe d’improvisation Les Colocataires il y a presque quatre ans, et je suis assidûment l’évolution de son spectacle depuis. De « L’homme idéal ou juste un gros connard » au Théâtre Le Bout, qui s’est transformé en « L’homme moderne » à la Comédie Contrescarpe, et aujourd’hui je redécouvre le spectacle avec « Fils de… » dans le mythique Théâtre Le Point-Virgule, voici un one-man show qui est devenu un véritable coup de cœur, et que je ne peux que vous encourager à découvrir à votre tour.

Jérémy se présente comme un jeune homme de bonne famille, le p’tit dernier de la famille très bien éduqué, le gendre idéal. Il a une « tête de gentil » certes, mais sur scène, il n’hésite pas à utiliser le second degré pour faire sortir « l’enfoiré » qui est en lui, et ainsi dire tout haut ce qu’on pense tout bas. Voici alors un florilège de punchlines bien trouvées pour nous faire commencer la soirée en beauté.

Il évoque aussi sa fameuse « Doudou liste » : tout ce qu’il devra faire et devenir pour faire plaisir à ses parents. Il évoquera ainsi ses rêves d’enfant, ses études ou encore un entretien d’embauche à Quimper. Jérémy incarnera également quelques fabuleux personnages comme une prof’ d’anglais aigrie qui nous rappellera bien des souvenirs, une DRH cougar affamée, ou encore un jeune papa et la « débilitude » qui arrive dans la famille tel un gaz toxique dès l’arrivée de Bébé. J’ai particulièrement apprécié le moment où il choisit de revisiter un célèbre conte pour enfants en « conte pour tous » : un savoureux moment de rire.

Entre interprétation de personnages et moments de stand-up, il aborde des situations du quotidien de manière inattendue et avec un humour grinçant où chaque réplique fait mouche et emporte la salle entière dans le rire. Jérémy observe et taquine également son public et cela donne de beaux instants d’interaction. Bref, voici un spectacle moderne et dynamisant à ne pas rater cet été.

Alors, Fils de…quoi ? Pour le découvrir, rendez-vous cet été au Théâtre Le Point-Virgule.
8 nov. 2015
9,5/10
66 1
Nous avons passé une soirée épatante devant cette bête de scène. Bluffant !! Pêche d'enfer, physique de jeune premier, humour décapant, mimiques et gestuelle désopilantes, propos incisifs mais jamais vulgaires, chaleureux échanges avec son public, bref brillant !
À ne rater sous aucun prétexte.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu d'acteur
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor