Ghost, le musical

Ghost, le musical
De Jerry Zucker
  • Théâtre Mogador
  • 25, rue de Mogador
  • 75009 Paris
  • Trinité (l.12), Havre-Caumartin (l.3, l.7, l.8, l.9, RER A et E)
Itinéraire
Billets de 24,00 à 100,00
À l'affiche du :
15 septembre 2019 au 21 juin 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 16:00
    • 20:00
Achat de Tickets

Très amoureux, Molly et Sam aménagent dans un charmant loft de New York.

Ils rêvent de leur avenir. Pourtant, un malheur arrive : Sam se fait tuer dans une bagarre qui tourne mal. 

De son corps inanimé apparaît un fantôme, incapable de quitter la femme de sa vie. Puis il apprend que son décès n'est pas le fruit du hasard et qu'un danger plane sur sa douce...

 

Ce musical, créé en 2011 à Londres, connaît une belle carrière au Royaume-Uni - où chaque étape de sa tournée a été saluée par un public enthousiaste - et aux USA. Il a également été joué en Russie et plus récemment en Allemagne.

Le musical reprend les meilleures scènes du film de Jerry Zucker sorti en 1990, incarné à l’époque par Demi Moore et Patrick Swayze, à commencer par la chanson Unchained Melody (un succès de 1965 que l’on doit aux Righteous Brothers).

Ghost navigue entre histoire d’amour, thriller et surnaturel. C’est un inédit en France à l’affiche du Théâtre Mogador pour la saison 2019-2020, un musical porté par les créations musicales de Dave Stewart et Glen Ballard (dont le nom est associé à Mickael Jackson, Alanis Morissette, Céline Dion ou encore Elton John et qui a été récompensé pour son talent de 6 Grammy Awards et un Golden Globe).

Jerry Zucker, réalisateur de Ghost, est aussi réalisateur de la série de comédies "Y a-t-il un flic..." et de "Y a-t-il un pilote dans l'avion ?".

18

La critique de la rédaction : 7.5/10. Une belle comédie musicale, romantique à souhait !

Nous avions vu le film il y a longtemps et ne l’avions plus trop en tête. L’histoire est vraiment bien ficelée, nous sommes pris d’empathie par ce couple séparé malgré lui.

Les scènes importantes du film sont très réussies, notamment celle de l’agression. D’ailleurs, toutes les bagarres sont bien jouées. Le rôle principal est saisissant en fantôme qui ne parvient pas à toucher les objets et la voyante est hilarante.

Hélas les chansons restent assez inégales. Beaucoup d’entre elles sont mielleuses, sans véritable intérêt musical. Quelques-unes sont très entraînantes quand même, avec des chorégraphies classiques mais bien réalisées, d’une dizaine de danseurs.

Parmi les jolis décors, mention spéciale pour celui de l’open space.

Un bon moment !

Note rapide
Toutes les critiques
4 nov. 2019
7/10
0 0
Un joli spectacle, de très beaux tableaux et des acteurs tout à fait au niveau.

Les chansons ne sont pas toujours au niveau mais on passe malgré tout un très beau moment.

Claudia Tagbo a un charisme de dingue et apporte un vrai plus au spectacle.
11 oct. 2019
3/10
2 0
Très surpris par les belles appréciations sur ce spectacle musical. On frôle le mauvais remake d'un soap des années 90.
Le jeu des acteurs est quasi inexistant (ou tout du moins très peu convaincant), l'alchimie entre eux est proche du néant, et les dialogues/textes des chansons sont terriblement pauvres.
Reste la mise en scène, assez sympa, et Claudia Tagbo, véritable respiration dans ce spectacle, qui le tire de toutes ses forces vers le haut. Elle excelle dans ce rôle qui lui va comme un gant.
Vraiment dommage au final, ce film culte méritait bien mieux.
30 sept. 2019
7/10
3 0
Agréable comédie musicale à voir en amoureux.
C’est dommage, certaines chansons sont peu audibles, parce que noyées sous la musique.
25 sept. 2019
8/10
3 0
Un film culte qui a bercé le cœur des adolescentes romantiques de ma génération, adapté sur scène avec brio.

Tout y est : l’émoi de ce couple dont le destin bascule, le suspens face au meurtrier à confondre, la comédie dans les interventions de cette voyante incongrue…

La mise en scène réussit le pari de transposer dans la « vraie vie » l’action qui se déroule dans la ville de New York, mais aussi la double dimension où cohabitent les vivants et les fantômes, chacun avec leurs codes.

Les décors, les lumières, sont ingénieux et renforcent cet aspect, tout en gardant un esprit très « musical » avec des numéros chorégraphiés, pailletés, et d’autres tableaux chantés et ancrés dans l’émotion de l’histoire d’amour avortée entre les deux protagonistes.

Le personnage d’Oda Mae (interprété ici par Claudia Tagbo et son alternante qui ne démérite pas, Laura Nanou), apporte la légèreté nécessaire au spectacle, comme déjà dans le film sous les traits de l’excellente Whoopi Goldberg.

Les autres membres de la distribution, teintée de talents internationaux, et l’orchestre live, confirment ce que les habitués de Mogador viennent désormais retrouver : des adaptations à l’avenant des succès outre-Manche, pour une immersion totale dans près de 2h30 de show.

Celui-ci devrait, sans aucun doute, être votre choix numéro 1 pour une prochaine sortie en amoureux.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor