top5 (2)

Deux Hommes Tout Nus

Deux Hommes Tout Nus
De Sébastien Thiéry
Mis en scène par Ladislas Chollat
Avec François Berléand
  • François Berléand
  • Isabelle Gélinas
  • Sébastien Thiéry
  • Marie Parouty
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets de 16,45 à 58,45
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Avocat réputé et mari irréprochable, Alain Kramer -François Berléand-, se réveille nu chez lui avec l'un de ses collègues de travail.

L'incompréhension est totale, et aucun des deux hommes n'arrive à expliquer comment ils ont pu se retrouver dans cette situation.
Quand la femme de l'avocat découvre les deux hommes à poil dans son salon, Kramer invente des histoires à dormir debout pour tenter de sauver son couple.
Il est prêt à tout pour rétablir une vérité qui lui échappe.

Où se trouve la vérité ? Dans le salon de Kramer, ou dans son inconscient ?
Quand on fouille au fond de soi, sait-on jamais ce qu'on va trouver ?

 

 

Cette pièce a malheureusement été touchée par le syndrome de la tête d'affiche.

 Avertissement : cette pièce attire les spectateurs 'leaders dans l’âme' et les 'rieurs fous'.

 La pièce Deux Hommes Tout Nus a été récompensée de la Tomate AuBalcon 2015 de la pire fin de pièce de théâtre.

La critique de la rédaction : Une vraie séance de torture pour seulement 20 euros.

Dans la belle salle du théâtre de la Madeleine, nous assistons à une pièce au texte pathétique. Tout d’abord séduits par le nœud dramatique intrigant des deux hommes qui se retrouvent nus dans le même lit, ce début d'histoire ne trouvera finalement pas sa suite. Jamais aucune explication ni logique.

Les dialogues, qui tournent tous autour de l'homosexualité et de l’adultère, sont idiots, volent très bas, font trop rarement rire. C'est lourd lorsque François Berléand, soupçonné d'être gay, glisse dans une conversation "j'adore les jeux de boules". C'est lourd aussi de trouver des capotes sales sur scène et de les brandir longuement pour être sûr d'avoir répugné tout le public. 

Nous ne pouvons pourtant pas dire que les comédiens soient mauvais. Ils sont sympathiques, jouent plutôt juste, même les situations qui ne tiennent jamais la route. Donc difficile de leur en vouloir de participer à une telle mascarade.

Heureusement que la mise en scène inventive, à la pointe du progrès, apporte un brin de fantaisie à Deux Hommes Tout Nus, car l’attente des saluts devenait insoutenable.

 

Note rapide
Toutes les critiques
18 févr. 2016
5/10
294 0
Pas mal. Je m'attendais à pire, et j'ai été agréablement surpris.

Porté par un François Berléand au top, la pièce passe bien. Le texte, parfois lourd mais souvent très drôle, est la vraie bonne surprise. On peut regretter une fin facile. Dommage.
18 janv. 2016
5/10
275 0
Situation de départ improbable pourquoi pas, mais la femme qui accepte tranquillement que son mari soit gay, le mari qui a besoin d'une "masseuse" pour savoir, le collaborateur agressif et hurlant on ne sait pas pourquoi, tout ça rend la chose un peu pénible bien que très bien jouée. Il y a trop de choses qui ne tiennent pas debout.

Pourquoi les acteurs crient autant ??? Ca en devient rapidement pénible.
Dommage, on aurait aimé que la situation amène à quelque chose de plus construit alors que ça parait brouillon.
Et au final on a l'impression que l'auteur n'a pas su comment s'en sortir. Et d'ailleurs on ressort sans avoir compris le pourquoi du comment.
Il démarre bien mais ne sait pas comment finir ses histoires folles. C'est un peu ce qu'on ressent aussi avec Momo.
Super mise en scène vidéo qui apporte un peu de poésie à tout ça.
23 avr. 2015
8/10
333 0
François Berléand est énorme.
Cette pièce est très bien mise en scène.
Je me suis bien marré.
Ou comment aborder un sujet tabou de manière absurde.
Le théâtre est très bien. Perso j'étais en loge et je me suis bien plu.
21 janv. 2015
4,5/10
427 0
Le plaisir de voir enfin du théâtre à la télévision, en direct de la Madeleine ET avec François Berléand et Isabelle Gélinas, est retombé comme un soufflé trop cuit ! Quelle déception !

La pièce s'englue rapidement dans le n'importe quoi, on se demande même si les acteurs y croient ! Ils semblent incrédules, comme nous le sommes aussi, non pas sur la situation que vit leurs personnages mais sur ce qu'ils sont venus faire dans cette mascarade ! Aucun personnage n'a véritablement de consistance, les textes sont vides, les situations pauvres, tout le monde semble s'ennuyer...et nous donc...
Mais on attend le dénouement car on se dit qu'on aimerait savoir le fin mot de cette histoire abracadabrante ! La femme émet une idée : le fiscaliste a tendu un piège à son patron peut-être....le patron doit le séduire (Berléand dans cette robe bleu ciel ridicule ne fait même pas rire, il est affligeant...) pour se venger... de quoi...(?)
Cahin-caha, on chemine vers la fin, péniblement, et là........on ne comprend rien :
l'avocat a un amant régulier mais il ne s'en souvient pas, le fiscaliste n'a rien à voir dans l'histoire mais il a été par 2 fois dans le lit de son patron sans savoir pourquoi, ni comment, lui non plus...
Il y a une sorte d'amnésie collective qui fait que personne ne sait dire le pourquoi du comment..... La femme reprend son mari "homosexuel sans doute mais surtout pas menteur car je ne pourrais pas vivre avec un menteur"...

Et blablabla, trois p'tits tours et puis s'en vont, salut général... Mais je ne me souviens pas avoir entendu des salves d'applaudissements...

Décevant, vous dis-je ! A éviter lors de vos sorties!
21 janv. 2015
5,5/10
459 0
On s'ennuie, on attend une explication qui ne vient pas ; les vannes sont lourdes !

J'ai eu du mal à tenir éveillée jusqu'à la fin car je voulais connaître le dénouement qui était vraiment décevant.

Pas trop d'intérêt.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor