La Note

La Note
De Audrey Schebat
Avec François Berléand
  • François Berléand
  • Sophie Marceau
  • Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 4, rue Monsigny
  • 75002 Paris
  • Quatre-Septembre (l.3)
Itinéraire
À l'affiche du :
21 septembre 2023 au 31 décembre 2023
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
Achat de Tickets

Tout quitter sans même laisser un mot d’adieu ? C’est ce que Julien a voulu faire et que Maud ne lui pardonne pas. Lui, psychanalyste célèbre et elle, pianiste mondialement reconnue, vont être contraints de faire le bilan de leur vie ainsi que celui de leur couple.

 

81

Tout quitter sans même laisser un mot d'adieu ? Qui n'y a jamais pensé ? C'est ce que Julien a voulu faire et que Maud ne lui pardonne pas. Il est pourtant un psychanaliste, et un psychanaliste ne devrait pas faire ça. Elle est pianiste, mondialement reconnue.

Tout ici est paillettes et haut de gamme.

Sophie Marceau au théâtre c'est en soi un évènement à ne pas manquer.

Entre colère et drôlerie, leurs confessions intimes s’enchaînent comme une ultime tentative pour retrouver un sens à leurs vies.

Une nuit pour se quitter ou s’aimer à nouveau. Une nuit pour réinventer leur destin.

 

 

Note rapide
8,2/10
pour 3 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
33%
0 critique
Note de 8 à 10
67%
1 critique
Il y a 3 heures
6,5/10
0
Un couple face à l'usure et aux aspirations personnelles.

Comment évolue-t-on avec et face à l'autre ? Comment gère-t-on notre propres déceptions ?

Pour illustrer ce propos, le metteur en scène a choisi François Berléand et Sophie Marceau en couple usé.

Une étonnante et très drôle première scène d'un Berléand au bout du rouleau. Malheureusement à partir de l'entrée en scène de Sophie Marceau, après la satisfaction de la voir en vraie, succède la déception de son jeu plein de manières et de regards au loin très inspirés mais très artificiels. Elle ne convainc pas. Elle a 3 gestes, 1 regard et 2 tons de voix qu'elle répète à l'infini. Elle nous fait du La Boum, de l'Etudiante, du Sophie Marceau qui a un seul registre de jeu.
Le couple ne fonctionne pas. Pas de sensualité entre eux. Pas de connivence.

Berléand fait ce qu'il peut mais ça ne suffit pas pour en faire un très bon spectacle quand les tirades s'allongent et lassent.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor