top5 (1)

88 fois l'infini, Niels Arestrup et François Berléand

88 fois l'infini, Niels Arestrup et François Berléand
De Isabelle Le Nouvel
Mis en scène par Jérémie Lippmann
Avec François Berléand
  • François Berléand
  • Niels Arestrup
  • Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 4, rue Monsigny
  • 75002 Paris
  • Quatre-Septembre (l.3)
Itinéraire
Billets de 19,00 à 80,00
À l'affiche du :
29 septembre 2021 au 2 janvier 2022
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 16:30
    • 21:00
Achat de Tickets

Evénement théâtral de la rentrée de septembre, 88 fois l'infi d'Isabelle Le Nouvel, réunit sur les planches deux comédiens d'exception, Niels Arestrup et François Berléand.

Sur une mise en scène de Jérémie Lippman, le duo nous propose un récit bouleversant, inspiré d'une histoire vraie.

Après treize ans passés sans se voir à la suite d’une rivalité amoureuse, Philippe rend visite à Andrew, son demi-frère, pianiste virtuose et mondialement connu.

Il apporte avec lui une vieille valise ayant appartenu.

Note rapide
Toutes les critiques
18 nov. 2021
6/10
1
Deux très bons acteurs au service d’un texte assez pauvre et d’une histoire de famille qui peine à intéresser vraiment.
2 nov. 2021
0,5/10
1
Pièce écrite par une dame patronnesse amoureuse de son bad (old)boy de mari.. Qui n'en fini pas d'être colère, teigneux, maltraitant son piano qui est pourtant ce qu'il a de plus précieux..
Pas de texte, pas de mise en scène, reste deux acteurs au bout du rouleau, avec un Arestrup fidéle à sa réputation d'homme énervé qui ne fait plus peur à personne, hélas. Berléand fait ce qu'il peut avec un texte si pauvre.
A éviter, sauf si on est fan du maigre jeu de Arestrup que l'on voit hélas depuis des années.
8,5/10
2
... Un spectacle qui repose avant tout sur le brio de l’interprétation, où la tension entre les personnages saisit et suspend le fil de l’imaginaire entre réalisme et mémoire, observation et introjection. Une magistrale leçon de théâtre à savourer...
10 oct. 2021
7/10
8
Il y a 13 ans, Andrew est parti avec la compagne de Philippe, son demi frère, et a poursuivi une carrière de pianiste virtuose à travers le monde pendant que Philippe ramassait son cœur en morceaux et prenait soin de leur père. Ce soir, Philippe arrive chez Andrew et amène avec lui une valise ayant appartenue à leur père qui contient moults secrets et souvenirs qui vont ressurgir entre les deux hommes. Le ressentiment et les non dits vont être révélés au grand jour. La vérité réconciliera t’elle les deux frères ?

Isabelle Le Nouvel nous propose cette pièce inspirée d’une histoire vraie, sobrement mise en scène par jérémie Lippmann.

Cette pièce est l’occasion d’assister à l’affrontement entre deux comédiens à forte personnalité, deux pointures du théâtre : François Berléand et Niels Arestrup . De ce coté là on n’est pas déçu ! Chacun jouant sa partition avec talent et aisance. Chacun manie l’humour acide et la dérision avec une facilité déconcertante qui sonne juste.

Dommage que l’histoire ne soit pas à la mesure de leurs talents. Alors certes les histoires de famille sont toujours complexes et tout n’est pas clair dans cette histoire mais certaines remarques semblent lancées à l’emporte pièce et on ne trouve pas d’explications logiques. Néanmoins cette pièce a le mérite de nous faire débattre une fois vue car chacun y a vu des choses différentes et imagine une fin qui lui est propre. C’est aussi pour ça qu’on aime aller au théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor