Critiques pour l'événement Expo Miró, la rétrospective
12 janv. 2019
8/10
8 0
Belle exposition... Comptez environ 1:30. Beaucoup d’œuvres de toutes les « époques » de Miró.

Beaucoup de monde en revanche (samedi en fin d’après-midi) ce qui gâche un peu l’émotion devant les toiles. Les prix à la boutique à la sortie sont exagérés.

C’est donc une exposition incontournable à planifier si possible en semaine.
26 déc. 2018
8,5/10
7 0
Une exposition très intéressante.
Un trajet progressif dans la découverte des oeuvres en fonction des différents moments de la vie de l’artiste. Des textes explicatifs de qualité.
De très belles oeuvres que l’on voit peu.
A voir en fin de journée pour éviter la foule.
24 déc. 2018
8/10
17 0
Expo efficace et plaisante. Pas trop longue, comptez environ 1h30 pour la visite.

J'ai appris et découvert des faits et oeuvres de Miro, c'est tout ce que j'attends en sortant de ce type d'exposition.

Foncez-y, convient à tout public.
14 déc. 2018
8,5/10
11 0
Une très belle exposition et particulièrement bien construite.
Miro sous toutes ses facettes dans l'un des plus beaux monuments de Paris.
13 nov. 2018
9/10
10 0
Une belle expo sur ce peintre qui a marqué de son empreinte le XXème siècle. De ses débuts peu connus à ses peintures célèbres, toute sa longue carrière est présentée. La complexité de son oeuvre rend indispensable l'audio guide, d'ailleurs bien réalisé et documenté. Également intéressantes, les interviews de Miro qui permettent de bien comprendre son itinéraire créatif.

Sans aucun doute, une des expositions majeures de la saison 2018-19.
4 nov. 2018
8,5/10
11 0
Très belle expo consacrée à Miro. Visite réalisée avec Culture secrets et une guide avec laquelle nous avions déjà fait celle consacrée à Kupka.

La première salle nous donne les clés pour comprendre le cheminement de son oeuvre, de sa rupture avec son père qui le voulait comptable, à son amour de la peinture et son admiration pour différents courants dont il s'est ensuite détaché. Surréalisme avec le tableau photo réalisé avant celui de Magritte, ceci n'est pas une pipe auquel il nous fait immédiatement penser. A son implication contre le régime du général Franco et ses références au paysan catalan avec son bonnet phrygien et sa couleur rouge.

Bref, le bleu en référence au ciel de la Catalogne, le rouge en référence au costume du paysan, costume dans lequel on le retrouve dans l'un des rares autoportrait qu'il a réalisé, cette expo est très riche mais sans les indications d'une guide, je crains que l'on passe à côté de pleins de petits détails et d'infos qui méritent d'être connues pour profiter pleinement de cette rétrospective. Les 2 triangles pour représenter la femme, l'étoile, le fait qu'un mot puisse remplacer un dessin comme dans le tableau Photo, et dans les dernières salles, l'explications sur les toiles dont Miro a choisi de lacérer puis de brûler le centre ou bien encore le dernier triptyque illustrant la mort par carottage de l'anarchiste Salvador Puig.

Je la referai une prochaine fois en visiteur libre, tellement cette expo est belle.
1 nov. 2018
9/10
27 0
"Je crois avoir réussi à vous transporter à un monde d'irréelle irréalité", écrivait Mirò à Pierre Matisse.

Et dès la première toile, c'est bien dans l'univers onirique de cet artiste inclassable que nous sommes plongés.
C'est le long d'un parcours initiatique que nous cheminons, dans un monde de constellations que nous pénétrons.

Certaines toiles sont très familières, d'autres inédites, toutes sont merveilleuses, empreintes de cette part de rêve qu'a voulu nous transmettre l'artiste.

"Pour moi un tableau doit être comme des étincelles"
Pour nous aussi ...