Expo L'âge d'or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner

Expo L'âge d'or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner
  • Musée du Luxembourg
  • 19, rue de Vaugirard
  • 75006 Paris
  • Luxembourg (RER B)
Itinéraire
Billets à 13,00
À l'affiche du :
11 septembre 2019 au 16 février 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 10:30
    • 19:00
Achat de Tickets

Cette exposition, construite à partir des chefs-d’œuvre de la Tate Britain, met à l’honneur une période phare dans l’histoire de la peinture en Angleterre, allant des années 1760 jusqu’à 1820 environ.

Elle entend dresser un panorama qui permette d’en saisir toute l’originalité et la diversité. Elle mène le visiteur de la fondation de la Royal Academy, avec des artistes comme Reynolds et Gainsborough, jusqu’au nouveau tournant qui s’amorce au début du XIXe siècle, notamment avec Turner.

Le public y redécouvrira les grands classiques de l’art britannique, trop rarement présentés en France.

15

La critique de la rédaction: 7.5/10. Impressionnant le talent des peintres anglais du XVIIIe et XIXe siècle.

La première partie de l’exposition est la plus intéressante. Elle permet de faire le parallèle entre les oeuvres de Gainsborough et celles de Reynolds. Les portraits de ces deux artistes se ressemblent beaucoup mais en regardant bien, on distingue quelques différences dans le style.

Ensuite, nous découvrons notamment des portraits d’enfants (pas à notre goût), de sublimes tableaux de voyages en Inde, d’animaux...

Les oeuvres sont au final assez variées. Petits défauts, les textes sont inégaux et les salles sont sous-dimensionnées par rapport à la taille des tableaux.

Nous avons bien apprécié notre visite. Si vous y allez à une heure où l’affluence est correcte, vous pourrez même déguster une pâtisserie Angelina dans la cour du Musée ou à emporter dans le jardin du Luxembourg !

Note rapide
8/10
pour 3 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
67%
1 critique
Note de 8 à 10
33%
1 critique
19 sept. 2019
8,5/10
2 0
Une magnifique exposition qui nous entraîne dans l'Angleterre de 1760 à 1820, et nous fait découvrir des peintres dont, personnellement, je n'avais qu'entendu leur nom sans savoir vraiment de quoi il en retournait!

C'est donc l'école anglaise, celle de la Royal Academy, qui se livre sous nos yeux : Reynolds, Gainsborough, Turner... L'exposition est assez courte (comme toutes celles du Musée du Luxembourg, limitées par l'espace), mais bien articulée : des portraits d'abord, des tableaux familiaux, des paysages, ceux champêtres de l'Angleterre et ceux inspirés par l'empire colonial qui s'étend des Caraïbes jusqu'aux Indes. La dernière salle nous présente des oeuvres monumentales et apocalyptiques, qui contraste avec la douceur des visages des comtes et des comtesses, et la transparence de l'organza qui pare leurs toilettes.

Un voyage très agréable, à faire loin de la foule des groupes pour pouvoir le savourer!
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition