Le Quatuor, Bouquet Final

Le Quatuor, Bouquet Final
Mis en scène par Alain Sachs
Avec Jean-Claude Camors
  • Jean-Claude Camors
  • Laurent Vercambre
  • Pierre Ganem
  • Jean-Yves Lacombe
  • Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 4, rue Monsigny
  • 75002 Paris
  • Quatre-Septembre (l.3)
Itinéraire
Billets de 11,50 à 52,00
Evénement plus programmé pour le moment

C'est bel et bien Le Quatuor qui a inventé Le Quatuor ! En créant sa propre légende, il a tracé une voie nouvelle dans l'humour musical qui, depuis, n'a jamais cessé de faire école.

Après 35 ans d'une exceptionnelle carrière, nos quatre mousquetaires ont décidé de remiser queues-de-pies et archets.

En quelques mots rapides, le parcours du Quatuor serait : une dizaine de créations originales, des représentations dans les plus beaux théâtres de l'hexagone, des tournées dans le monde entier, des triomphes sur les plus prestigieuses scènes parisiennes, Trois Molières, une Victoire de la Musique et, par-dessus tout, le bonheur d'un public toujours plus fidèle et nombreux à manifester sa jubilation.

 

Ce spectacle d'adieu, véritable bouquet final, inclura les tableaux les plus savoureux, les séquences les plus émouvantes, les trouvailles les plus hilarantes qui ont fait la renommée du Quatuor.
Toujours sous la houlette d'Alain Sachs, il s'agira d'un véritable spectacle et non pas d'une simple compilation rétrospective.
Le répertoire de trente années de créations sera revisité avec l'ambition de l'interroger et de le réinventer à chaque instant pour en restituer le joyeux fourmillement.

 

630

L'avis de Pierre Galouise (rédac' AuBalcon) : A la question "Peut-on rire de tout en musique ?", j’ai désormais envie de répondre, oui on peut rire de tout en musique, ET avec tout le monde en musique.

"Quatuor - Bouquet final" est comme vous le pressentez d’ores et déjà un spectacle…musical.
Trois violonistes et un violoncelliste nous offrent leur dernier spectacle musicomique. Légendaire troupe de clowns-acrobates-musiciens et danseurs, et chanteurs et puis tout d’ailleurs parce qu’on a le sentiment qu’il n’existe rien que ces génies virtuoses ne sachent pas faire, le quatuor a déjà ému les salles avec une dizaine de créations en 35 ans de carrière le plus souvent mis en scène également par Alain Sachs.

Le plateau s’illumine sur les quatre musiciens en plein concerto classique et progressivement tout se détraque sur scène, les lumières explosent, les néons chutent, les violons prennent feu avec les bougies et il ne reste plus qu’une petite lumière pour laquelle vont se battre les artistes en soif de visibilité. Ce commencement burlesque annonce la couleur d’un spectacle délicieusement hilarant. Et dire que je m’inquiétais dès le début en me demandant comment ils tiendraient 1h40 de "sketches" musicaux, comment allaient-ils nous surprendre encore ? Rassurez-vous j’ai assurément été rassurée, l’inventivité est de mise.

Chaque scène a son originalité, et les quatre lurons nous emmènent dans des univers très différents et toujours à hurler de rire en tapant du mocassin sur un rythme endiablé (oui, bon écoutez aux Bouffes Parisiens on ne porte pas de baskets mais des mocassins voilà). Ils sont la preuve qu’en musique on peut tout faire et se moquer de tout. Faire accoupler un violon avec un tuba et avoir des enfant violons-tuba, c’est possible ! Reprendre un solo de guitare électrique de Jimmy Hendrix avec un violon c’est aussi possible ! Faire une reprise chorale de « Wannabe » des Spice Girls ou de "Thriller" de Michael Jackson n’en parlons pas ! Une compilation fascinante de tous les chants religieux en passant du Gospel aux moines bouddhistes, aucun problème ! Car ici les cordes sont reines et servent autant de décor que de partenaires de jeu.

Le spectacle se termine sur une séquence karaoké interactive avec le public où les gags ne s’arrêtent jamais et on a du mal à faire vibrer nos cordes vocales trop occupées à agiter notre glotte en rigolant à gorge déployée.
Je n’en dis pas plus, courrez-y d’autant plus que pour une fois les places sont à un prix accessible. Quatuor est un service public rendu à la musique bref, un spectacle qui tient la corde.

Note rapide
8,8/10
pour 3 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
33%
1 critique
Note de 8 à 10
67%
1 critique
25 oct. 2014
9,5/10
141 0
Je n'avais encore jamais vu le Quatuor et il a fallu que ces quatre joyeux drilles fassent leurs adieux pour que je me décide enfin à les découvrir. Quelle soirée !

Ces gais lurons nous en font voir de belles avec leurs instruments (3 violons, un violoncelle) : la succession de gags est délicieuse, les musiciens s'en donnent à coeur joie et une parfaite maitrise de leurs instruments, le public rit à gorge déployée.

Ce spectacle, qui est je crois un condensé de leurs spectacles précédents, contient aussi des nouveautés et ré-arangements qui feront vibrer les plus fidèles comme les nouveaux venus. Du violon qui prend feu au karaoké géant littéralement "tordant", on est surpris par Bach tout autant que Jane Birkin, on tape des pieds en découvrant avec hilarité une interprétation divine de Thriller, on admire les gospels, on s'attendrit devant les bébés tubaViolons... Bref du bon spectacle, vus avec 3 ados qui ont adoré et ri tout le temps.

Une mention particulière à la mise en scène et aux lumières, que j'ai trouvées sublimes.

Il n'y a pas de texte mais un "scenario" parfaitement conçu, le tout est d'une grande finesse et jamais vulgaire : le Quatuor fait rire et sourire avec subtilité, intelligence et finesse.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor