• Exposition
  • Musée de l'histoire de l'immigration
  • Paris 12ème

Expo Paris-Londres : music migrations

Expo Paris-Londres : music migrations
  • Musée de l'histoire de l'immigration
  • 293, avenue Daumesnil
  • 75012 Paris
  • Porte Dorée (l.8)
Itinéraire
Billets à 6,00
À l'affiche du :
12 mars 2019 au 5 janvier 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 10:00
    • 17:30
Achat de Tickets

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. 

Paris-Londres. Music Migrations propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies décisives de l’histoire musicale de Paris et de Londres.

L'exposition explore les liens denses et complexes entre migrations, musiques, luttes anti-racistes et mobilisations politiques. L’exposition montre comment plusieurs générations d’immigrés, dans ces deux anciennes puissances coloniales, se sont emparées de la musique pour faire entendre leurs droits à l’égalité, revendiquer leur place dans l’espace public et contribuer aux transformations à la fois urbaines, économiques et culturelles des deux pays.

Note rapide
7,5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
31 mars 2019
7,5/10
3 0
Les phénomènes migratoires sont aussi des flux culturels. La musique en fait partie intégrante. Émergence de différentes genres musicaux en France et au UK qui font de Paris et Londres des capitales multiculturelles : les maghrébins en France ; les Caraïbes, l'Inde et le Pakistan pour le UK.

La musique comme moyen d'expression, de revendication et d'émancipation. La bande son de la révolte, devant laquelle les services et les médias ne comprennent rien. Au UK, au côté des sédicieux The Beatles, The Rolling Stones, The Animals, The Who, The Kinks, The Clash s'affirment. Pour l'éternité. En France, les Yéyé sont un vent de ferveur, terreau à certains mouvements contestataires des années 1970.
Des jeunes occidentaux, branchés sur le rock'n'roll, se mélangent à des enfants d'immigrés (reggae et ska jamaïcains, raï algérien, afrobeat nigérian ou rap). Les luttes sociales et antiracistes foisonnent, au côté d'idées politiques et de groupes et d'artistes devenus mythiques.

En immersion visuelle et sonore durant tout le temps de l'exposition (2h30).
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition