Le Temps des Suricates

Le Temps des Suricates
De Marc Citti
Mis en scène par Benjamin Bellecour
Avec Marc Citti
  • Marc Citti
  • Vincent Deniard
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets à 17,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Les suricates sont des animaux sociaux vivant au sein d'une même colonie. Hors du groupe, ils sont voués à une mort quasi certaine.

Oyonnax, petite ville connue pour son musée du peigne, accueille ce soir le spectacle "Hamlet" en tournée.

Mathieu et Edouard, les petits rôles, échoués dans leur loge, attendent, l'oreille rivée au haut parleur du retour. R
ien à signaler à part la vie qui semble avancer sans eux.
A moins que cette représentation ne leur offre enfin l'opportunité de reprendre leur destin en main...

 

Dans une fugue drolatique et mélancolique, les 2 acteurs nous entraînent aux confins de l'envers du décor, dans le secret des coulisses.

 

883

La critique de Louise Pierga (rédac' AuBalcon) : Mais si rappelez-vous… je suis sûre que vous les connaissez. Vous retenez jamais leur nom mais c’est l’attraction numéro un au zoo. Non ? Personne ne va au zoo...? Bon, Tim dans le roi lion ça vous parle plus ? Bah oui c’est ça un suricate ! Sorte de ragondin dressé le plus souvent sur ses pattes arrières la truffe aux aguets, se donnant une posture nerveuse comme s’il allait être attaqué à tout moment alors qu’il est dans le désert et que personne viendra jamais l'embêter sauf pour recomposer un parc naturel à 10 000 kilomètres de là et que des gens comme moi puisse le regarder bêtement à travers une vitre.

Mais ça c’est Mathieu qui nous le rappelle.
Dans cette pièce de Marc Citti (qui interprète Mathieu), deux comédiens se retrouvent dans les coulisses de la pièce qui se joue au-dessus d’eux : Hamlet.
Les coulisses d’un théâtre pendant qu’une pièce se joue sont un lieu fascinant sur lequel on a tous eu envie d’écrire, de raconter comment on se parle tout en écoutant l’enchaînement des répliques, comment on se change, comment on se repose et se concentre. Je parle bien sûr avec mon expérience de comédienne qui me rend cette pièce bien familière mais pour autant, elle s'adresse à tous car cet espace de non-jeu est d’une tension aiguë et donne forcément lieu à des échanges plus teintés.

En l’occurrence Mathieu et Édouard s’en envoient de bonnes. Édouard joue Oratio, il a donc un rôle, un beau rôle, Mathieu se contente des petits rôles, c’est moins gratifiant. Acteur quarantenaire un peu trop jauni pour rester sur le marché impitoyable du spectacle, il se bat pour exister dans son métier malgré son sale caractère. C'est une pièce cruellement réaliste qui se moque avec une certaine tendresse du caractère vain de la profession d’acteur, injuste le plus souvent nous mettant face à notre propre narcissisme et notre vanité. Car on n’est pas toujours Alain Delon et la plupart des comédiens se partagent les quelques miettes restantes du gâteau. Le texte est néanmoins très drôle et ne sombre jamais dans ce désespoir pathétique, au contraire il y a une naïveté joyeuse dans ces déceptions et ces fantasmes que vivent ces comédiens.

Dans une mise en scène simple et plaisante on a le sentiment de regarder par le trou de la serrure ce qui se passe dans ce moment sacré. Puis une opportunité tombe : l'interprète de Hamlet fait un malaise. Pas de scrupules c'est une chance à saisir, en fin de compte la réussite de chacun dépend d’un bon moment à ne pas rater et les convenances morales, on s'en fiche pas mal.
Le temps des suricates c'est ce moment où les comédiens attendent dans le désert professionnel qu'il leur arrive quelque chose, et peut être si la chance tombe seront-ils comme les suricates projetés dans un joli zoo à pouvoir interpréter le rôle de leur vie.

A peine une heure, cette pièce divinement bien joué par Marc Citti et Vincent Deniard, se consomme comme un délicieux bonbon un poil amer mais dont la forme nous fait bien rire.

Note rapide
7,3/10
pour 4 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
75%
0 critique
Note de 8 à 10
25%
Toutes les critiques
18 oct. 2014
7/10
98
Être un figurant au théâtre, c'est effectivement comme être un suricate : aux aguets même s'il y a peu de chance qu'il se produise quelque chose sur la scène avec les acteurs principaux.

On entre dans le quotidien de deux petits rôles en attente de leur passage sur scène depuis les coulisses et qui suivent une tournée d'Hamlet. Chacun ses espoirs et ses blessures secrètes et on se retrouve à découvrir leurs secrets avec plaisir car l'écriture est fine et la mise en scène sympathique.

Néanmoins, on pourrait être déçu car ça ne dérape pas assez en coulisse et la pièce est courte (50 minutes).
12 oct. 2014
7,5/10
82
Qui n’a pas rêvé de s’immiscer dans les coulisses d’un spectacle, au moment fébrile où certains acteurs patientent dans les loges tandis que d’autres brûlent les planches ?

Le Temps des suricates de Marc Citti propose de pénétrer dans le monde impitoyable du théâtre et donne la parole aux « laissés pour compte », aux acteurs de second rang, amers et pourtant encore et toujours dans l’expectative. Accompagné sur scène par l’imposant et tendre Vincent Deniard, l’auteur offre un dialogue savoureux et pertinent sur le métier de comédien. La mise en scène sans chichis de Benjamin Bellecour offre une porte d’accès soignée et plutôt limpide dans cet univers tortueux et enrichissant malgré quelques zones confuses.

Rendez-vous aux Béliers Parisiens pour cette sympathique mise en capsule.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor