Expo Le monde nouveau de Charlotte Perriand

Expo Le monde nouveau de Charlotte Perriand
  • Fondation Louis Vuitton
  • 8, avenue du Mahatma Gandhi
  • 75116 Paris
  • Les Sablons (l.1)
Itinéraire
Billets à 16,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Une grande créatrice du XXe siècle est au cœur de cette exposition.

La Fondation propose de découvrir le monde artistique de Charlotte Perriand (1903-1999) ; un lieu où s’exprime un dialogue avec les artistes de son temps : Fernand Léger, Pablo Picasso, Georges Braque, Alexander Calder, Hisao Dômoto, Joan Miró, Henri Laurens, Le Corbusier et Sôfu Teshigahara.

Deux cents œuvres trouvent ainsi place au sein des réalisations de l'artiste ou sont liées à ses œuvres de design.

Charlotte Perriand s’inspire du Japon et du Brésil pour créer. Elle trace les contours d’un monde nouveau, entre tradition et modernité, unissant les arts et les cultures. Elle surprend ses contemporains dès les années 1920 par son audace et sa créativité. Formée à l’École des Arts décoratifs, elle souhaite « vivre son siècle et anticiper » et se tourne bientôt vers l’avant-garde, vivant pleinement une époque de progrès techniques. C'est un dialogue entre ses réalisations et 200 œuvres d'artistes de son temps qui est ici présenté.

 

Note rapide
10/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
3 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
6 févr. 2020
10/10
2
Urgence, l'expo se termine le 23 février, après ceux qui aiment l'art, auront tout le temps pour regretter d'avoir loupé une exposition aussi essentielle.

La Fondation Vuitton a pris les grands moyens pour rendre hommage à une femme d'exception, à son talent pour la création sous toutes ses formes. Charlotte Perriand ne cloisonnait pas les différentes formes d'art, non, elle en valorisait toutes les formes.
L'exposition valorise sa vie de créations qui se sont exprimées tout au long du siècle dernier dans le design, l'architecture, avec des partenaires essentiels. Fernand léger dont les toiles allient modernité et poésie, Le Corbusier dont les tapisseries exposées sont des splendeurs sont deux des artistes majeurs exposés.
Le mobilier présenté en situations agencées, la maison de thé, la station des Arcs...tout est présenté avec une scénographie remarquable.

Un grand bravo à la Fondation Vuitton pour cette expo majeure à une artiste merveilleuse de créativité et d'engagements dans le siècle qu'elle a traversé et qu'elle aura marqué de son empreinte indélébile.
Afficher le commentaire
20 janv. 2020
9,5/10
7
Five reasons why ... d'aller voir cette exposition incontournable !

L'oeuvre de Charlotte Perriand, injustement méconnue, est révolutionnaire et invite à une nouvelle façon de vivre et d'habiter.

A côté de ses meubles intemporels et de ceux de le Corbusier - dont la plupart inspirent encore les designers d'aujourd'hui - sont présentés les artistes majeurs de son temps tels Picasso, Braque, Calder, Léger ...

La scénographie est géniale, et inspirante. Ne surtout pas rater "La maison de thé".

La Fondation Louis Vuitton est un endroit magique.

La café restaurant "Le Frank" mérite une visite.

Ne passez surtout pas à côté !
15 déc. 2019
10/10
9
D'abord une femme hors du commun, une femme libre, une femme émancipée, à la pratique sportive intense (alpinisme, ski, randonnée, natation, canoë, spéléologie), une femme curieuse qui aime bouger "l'oeil en éventail", une "femme de l'art" comme elle aimait se nommer. De père tailleur et de mère couturière dans la haute couture, certes elle était prédisposée à un métier de création mais en femme audacieuse qu'elle était, elle n'a pas choisi le plus simple des métiers : architecte, dans un monde d'hommes . Elle fut trop souvent réduite à être la collaboratrice du Corbusier alors que sa collaboration avec lui n'aura duré que 10 ans de 1927 à 1937 sur 68 ans de carrière. Elle fut également proche de Jean Prouvé. Trop souvent considérée comme une architecte d'intérieur au mobilier pertinent et au design résolument moderne, elle a largement prouvé  qu'elle fut également pendant  20  ans (excusez du peu !!!) une  architecte hors pair en créant la station des Arcs initié par le promoteur  Roger Godino.

Ses créations de design d'intérieur sont en symbiose avec les nouvelles technologies du 20ème siècle et emploient des tubulures d'acier pour l'architecture de sièges comme le Fauteuil pivotant de 1927, le siège à dossier basculant de 1928, la chaise longue LC4 de 1929 devenue un symbole du design du 20ème. Sa bravoure artistique ira jusqu'à utiliser un phare de voiture comme lampe, dans son studio "Le bar sous le toit " présenté dans l'exposition. C'est elle qui sera à l'origine des tables basses empilables d'Air France. Cette artiste aux ressources multiples s'est enrichie au contact de la culture nippone. Elle intégrera dans ses projets les parois coulissantes et des matériaux comme la paille de riz ou le bambou, les claies en bois pour ses banquettes en lattes . Et en sens inverse, elle a su enrichir les artistes japonais de la modernité européenne. Mais pour Charlotte Perriand tout cela aurait manqué de sens si elle n'avait pas été aussi une femme engagée, militante, proche d'artistes comme Fernand Léger, et ayant oeuvré pour le Front Populaire. Aussi, elle participa au Manifeste mural de 1936 sur "la grande misère de Paris " pour dénoncer l'insalubrité de la capitale. Elle innove également avec des meubles économiques adaptés à des classes sociales défavorisées. Une femme impliquée dès 1929 à 26 ans comme membre fondateur de l' Union des Artistes Modernes aux côtés de Mallet Stevens et d'une autre grande créatrice Elleen Gray. Sa perception visionnaire de l'art lui permettra d'aboutir à sa "Proposition d'une synthèse des arts " : architecture, design, peinture, sculpture et photographie. Un art où l'objet artistique devient objet usuel à moins que ce soit l'objet usuel qui devienne objet d'art.... Charlotte Perriand, c'est aussi un regard écologique avant-gardiste porté sur la nature et mis au service de l'architecture  et des arts décoratifs . Elle nous donne à voir une nouvelle façon de vivre tout au long du 20ème siècle qui nous apparaît tellement évident aujourd'hui au 21ème siècle. L'exposition nous met en immersion dans ses installations et cela permet au visiteur de prendre conscience de l'espace. Le visiteur sort toujours étonné par la modernité de ses pièces de mobilier . Imaginez en 1929 une chambre "avec" salle de bain et aucune séparation entre la cuisine et la salle à manger. Ce qui nous paraît évident aujourd'hui ne l'était pas forcément en 1929 !!! 

La maison du Jeune Homme et sa salle de culture physique, une chambre d'étudiant, une chambre d'hôpital : ses créations sont toujours au plus près des préoccupations sociales de l'époque. Une femme d'exception. Une femme de génie au niveau d'un Michel Ange. Enfin un début de reconnaissance.. Une oeuvre  immense en rupture avec les codes de son époque, hors des sentiers battus. Une grande bâtisseuse au service de toutes et de tous. Son émancipation personnelle toujours en process, elle la souhaite pour l'ensemble de l'humanité. Beau projet ! ! "Un monde nouveau" vous attend à la Fondation Vuitton jusqu’au 24 février 2020 pour commémorer le 20ème anniversaire de la mort de Charlotte Perriand.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition