Expo Foot et monde arabe

Expo Foot et monde arabe
  • Institut du Monde Arabe
  • 1, rue des Fossés Saint-Bernard
  • 75005 Paris
  • Cardinal Lemoine (l.10)
Itinéraire
Billets à 12,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

L’Institut du monde arabe, à partir du 10 avril 2019, consacre sa nouvelle exposition temporaire au sport le plus populaire du monde : le football.

Dans une scénographie immersive le visiteur découvre - à la manière d’un joueur entrant sur un terrain de foot - 11 épopées humaines de joueurs et de supporters dans le monde arabe : l’équipe du Front de Libération National de l’Algérie, le célèbre joueur Larbi Ben Barek, l’essor du football féminin en Jordanie ou encore la ville du Caire comme capitale du football…

Quelle est la place du foot dans les sociétés arabes ? Quel rôle jouent les pays du monde arabe au sein de la planète foot ? Qui sont les grands acteurs de ce sport ?

Autant d’angles inédits abordés dans l’exposition pour raconter des histoires du football et apporter une clé de compréhension des enjeux politiques et sociaux structurant le monde arabe depuis le début du 20ème siècle.

Note rapide
6/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
14 avr. 2019
6/10
1 0
Le football, caisse de résonance des tensions et des espoirs de la société : y compris (voire surtout) dans le monde arabe.
Le football comme outil d'émancipation, de revendication. Un exutoire à une vie morne. Le football, c'est l'anti déterminisme.

Sont abordées les questions identitaires (Palestine), religieuses (le Nejmeh SC multiconfessionnel au Liban), démocratiques (Algérie 1958-1962), sociétales (la place des femmes)... Les Ultras, par exemple en Égypte, sont souvent le fer de lance des revendications.
Et la France dans tout ça ? Pays de football et d'immigration, elle a connu Kopa, Platini, Zidane et aujourd'hui Mbappé... Symboles des heures de gloire de la FFF, qui fête ses 100 ans.
Que dire de plus ?

Une exposition qui reste néanmoins partielle, réalisée sur commande. On aurait voulu plus d'explications, mieux agencées.
Les deux plateaux consacrés au Qatar (coupe du monde 2022) et au PSG (tendance fashonista fluo) sont médiocres.
L'expo consacrée à la FFF est rapide mais vaut le détour.
Bref, pour y aller, il faut surtout aimer le football.
Ça ne vaut pas les 12 euros de ticket d'entrée. Sauf pour les fans. Ou sauf si c'est gratuit.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition