Critiques pour l'événement Le bac 68
5 nov. 2016
10/10
32 0
Seul en scène, comme à son habitude, Caubert campe son double Ferdinand, la mère de ce dernier et le malheureux interrogateur du bac avec une maestria qu'on ne présente plus.

Au-delà de la performance d'acteur - qui tient, au passage, le public dans la paume de ses mains et en fait CE QU'IL VEUT -, c'est le parfum d'une époque qu'on retient, une époque où, certes, on disait aux enfants "Passe ton bac d'abord !", mais où surtout soufflait comme une vague de possibilités et de solidarités qu'il ferait bon retrouver aujourd'hui.

Assez court, ce spectacle est une bonne initiation à la folie caubertienne pour ceux qui ne le connaissent pas encore, un bonheur de retrouvailles pour ceux qui le suivent depuis longtemps.
ENCORE !!!