Walpurg Tragédie, Festival Impatience

Walpurg Tragédie, Festival Impatience
  • La Gaîté lyrique
  • 3bis, rue Papin
  • 75003 Paris
  • Réaumur-Sébastopol (l.3, 4), Arts et Métiers (l.3, 11), Strasbourg Saint-Denis (l.4, 8, 9)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Entrer dans le cerveau d’un Homme. C’est à partir de ce postulat que Jessica Dalle infiltre à la fois celui de Witkiewicz et celui d’un personnage fou – que l’on dit fou.

Pensé comme « un doux mélange » de deux pièces de l’auteur polonais qui mit fin à ses jours en 1939, Walpurg-Tragédie combine Le Fou et la nonne avec La Mère. 

Rêve ou folie de Walpurg, chef d’orchestre d’un monde fantasmé où son histoire d’amour impossible avec Sœur Anne - une religieuse qui se prostitue et ressemble étrangement à sa première femme -, s’agence autour du souvenir de sa mère devenue figure cauchemardesque de la cellule familiale, et de son aliénation.

Avec trois interprètes au plateau (Bernadette Le Saché, Edith Proust et Jean-Baptiste Tur), un personnage supplémentaire est convié par la musique de Thomas Dalle. Cette création traduit un imaginaire scénique surréaliste, par emboitements, faisant naître des mondes magiques et incongrus, inspirés de Kantor et Grotowski, une fascination pour les rêveries métaphysiques du anti-héros de Witkacy, obsédé par le mystère de l’existence, l’obsession de la mort et la liberté créatrice. 

 

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor