top5 (27)

Une vie sur mesure

Une vie sur mesure
De Cédric Chapuis
Mis en scène par Stéphane Batlle
Avec Axel Auriant-Blot
  • Axel Auriant-Blot
  • Théâtre Tristan-Bernard
  • 64, rue du Rocher
  • 75008 Paris
  • St-Lazare (l.3, l.9, l.12, l.13, l.14, RER E, Trans J et L)
Itinéraire
Billets de 19,00 à 45,00
À l'affiche du :
24 août 2017 au 31 décembre 2017
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 19:00
    • 21:00

Loin d’être idiot ou attardé, Adrien Lepage est simplement… différent.

A mi-chemin entre Forrest Gump et Billy Elliot, ce gamin surdoué, beau de naïveté, vit une passion défendue pour la batterie.

Petit à petit, il lève le voile sur une histoire aussi drôle que bouleversante.

Il nous prend par la main et nous conte l’histoire de sa vie à travers son amour pour son instrument.

Une Vie sur Mesure a été récompensée du Triomphe AuBalcon du meilleur seul en scène (2016).

602

La critique de la rédaction : 9/10. Un seul en scène hors du commun, génial, qui va déclencher bien des coups de cœur !

Adrien, autiste surdoué ( remarquablement joué par le comédien de 19 ans Axel Auriant-Blot ), nous raconte son enfance et comment il a découvert cet instrument fascinant qu’est la batterie.

Nous ne nous étions jamais vraiment intéressés à la batterie, ni ne sommes passionnés de musique pourtant il n’a pas perdu notre attention une seconde. Il parle avec une telle conviction et illustre si bien ses propos qu’il nous emporte avec lui.

Ce spectacle est harmonieux, équilibré entre les passages musicaux et les moments où il nous raconte ses déboires scolaires, sa relation très difficile avec son père, comment il a rencontré son amoureuse… Aucune cassure de rythme grâce à une histoire qui progresse et une mise en scène discrète au début de la pièce qui monte en puissance pour nous surprendre et donner de la magie à cette vie sur mesure.

Nous retiendrons deux moments forts : quand Adrien décompose un air de samba et quand il présente sa batterie à son amoureuse. Difficile de ne pas ressentir un frisson.

Nous rions énormément ( plus que dans la plupart des pièces de boulevard ), sommes touchés, émus. Tout ce que nous aimons au théâtre ! Donc n’hésitez pas, allez-y !

Note rapide
8,7/10
66 pour 66 notes et 47 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
5 critiques
Note de 4 à 7
9%
42 critiques
Note de 8 à 10
91%
Toutes les critiques
8/10
0 0
Succès du Off sur plusieurs années UNE VIE SUR MESURE reprend au Tristan Bernard avec un jeune prodige de 19 ans dans le rôle créé par Cédric Chapuis. Ça balance du lourd et c'est à ne pas manquer.

UN REGARD PUR

Adrien Lepage est un gamin pas comme les autres. On pourrait le croire autiste, ou attardé, ou tout simplement idiot. Personne ne semble le comprendre. Il irrite ses parents (surtout son père), sème l'incompréhension chez ses compagnons de classe, plonge ses professeurs désabusés dans la perplexité. Et puis un jour arrive Cécile, la première à entrer dans son monde, à l'écouter, à être la spectatrice de sa passion, la première à construire un pont entre ces deux mondes : celui d'Adrien et celui des autres.

Petit à petit Adrien nous déroule son histoire, des premiers sons qui le fascinent à sa passion fusionnelle avec sa batterie, sa "Tikétoum". Une histoire contée avec beaucoup d'humour et souvent émouvante. Car depuis l'enfance Adrien à une passion chevillée au corps : les sons, le rythme. Tout est bon pour les reproduire, à commencer par des barils de lessive. Un héritage lui fait découvrir la musique. Sa vie prend tout son sens le jour ou une batterie, une vraie, prend place dans sa chambre. Tout dans sa vie tourne autour de cet instrument qui lui offre une multiplicité de possibilité de s'exprimer, de la tendresse à la colère, de la joie à la tristesse, de l'envie à la frustration. Tout ce qu'il ne peut exprimer avec des mots c'est la batterie qui le sort de ses entrailles.

UN DUO EXCEPTIONNEL

Seul en scène Axel Auriant-Blot (vu notamment dans Fais pas ci - Fais pas ça) se glisse avec brio dans la peau d'Adrien. Il est un gamin d'une extraordinaire candeur. Enfermé dans son univers de sons il jette sur le monde un regard d'une extrême naïveté et emprunt d'une honnêteté et d'une sincérité si rare qu'elles déconcertent . Virtuose de la batterie le jeune comédien se double d'un formidable jeu d'acteur pour livrer une double performance qui scotche le public. On vibre avec lui, entraîné dans les rythmes variés qu'il maîtrise avec brio, chaviré par les émotions traversées par son personnage, jusqu'au final explosif.

En bref : un duo gagnant. Une bouffée de fraîcheur insufflée par un jeune et talentueux comédien doublé d'un excellent musicien. Une écriture drôle, sensible, subtile pour une ode à la différence. Un très beau moment de théâtre à ne pas manquer
13 septembre, 21h, Paris

Adrien n’est pas un garçon « comme les autres » . Il n’est pris au sérieux par personne, ses professeurs, ses parents, ses camarades de classes le trouvent « attardé »…

Une seule personne saura de quoi est capable Adrien, il s’agit de Cécile qui deviendra sa petite amie. Alors que son frère est premier de sa classe lui est bien souvent dernier dans toutes les matières. Mais il s’épanouit le soir en rentrant chez lui en jouant de la batterie ! Adrien est en fait autiste, musicien surdoué, il joue de la batterie.

Le jeune homme est bien souvent exclu, rejeté à cause de ses différences. Son père, Bernard, lui fait remarquer un jour qu’il n’est pas « comme les autres ». Adrien se demande alors si c’est grave et si les autres ne sont pas comme lui. Son père lui répond que c’est un peu embêtant qu'il soit différent de ses camarades... Adrien s'exclame « Oh les pauvres » !!

C’est un spectacle sur les différences. Un spectacle qui souligne que malgré nos différences on doit pouvoir s’épanouir et avoir la possibilité de faire ce que l’on aime.

Un spectacle plein de (bonnes) surprises qui montre jusqu’où peut conduire le sentiment d’exclusion.
Le comédien fait exister tous les personnages du spectacle ! Chapeau bas l’Artiste.
10 sept. 2017
9,5/10
0 0
Magnifique. Une pépite...
Une pure merveille d'émotion, de poésie, de jeu...

Il manque juste quelques minutes de batterie après la standing ovation !
9 sept. 2017
10/10
0 0
Une énergie incroyable, un acteur complètement fou, une interprétation superbe, j'ai adoré, j'ai pleuré de rire et pleuré tout court !! Bravo.
7 sept. 2017
10/10
5 0
Pièce P R O D I G I E U S E à l'affiche en ce moment !

En bref : un garçon autiste raconte son histoire personnelle, complètement dépendante de son amour pour la batterie.

Le comédien transmet à la perfection le décalage qui existe entre le garçon, très isolé des autres garçons de son âge et de toute interaction sociale à cause de son handicap, et en même temps un génie incompris. Les dialogues sont fins, on comprend très bien les différences. Cette pièce traite délicatement du handicap et de l'acceptation.

La pièce traite enfin et surtout d'un prodige de batterie, qui nous transmet une émotion incroyable à chaque fois qu'il joue. Dès le début de la pièce, le garçon nous explique que la batterie c'est un coeur qui bat, et que toute la vie est rythmée par les battements : quand on marche, quand on parle, quand on joue. La batterie donne le tempo de la vie. La pièce retrace la découverte par le garçon de cet instrument majestueux, puis l'apprentissage et enfin le kiffe de jouer et de partager.

La batterie est l'instrument sous le feu des projecteurs. C'est très rare d'ailleurs d'assister à un solo de batterie sur du long terme ! C'est exceptionnel, quel rythme !

Bon vent !

PS : pour tout ceux qui, comme moi, ont vibré sur le slow de METALLICA, il s'agit de la chanson "Nothing Else Matters".
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor