Un conte de Noël

Un conte de Noël
De Arnaud Desplechin
Mis en scène par Julie Deliquet
  • Ateliers Berthier Théâtre de l'Odéon
  • 32, boulevard Berthier
  • 75017 Paris
  • Porte de Clichy ( l.13, RER C)
Itinéraire
Billets de 8,00 à 40,00
À l'affiche du :
10 janvier 2020 au 2 février 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 20:00
Achat de Tickets

Qu’est-ce qui relie une dramaturge à succès, un mathématicien distingué par la médaille Fields, un teinturier amateur de free jazz, une femme souffrant d’une maladie de la moelle osseuse, un veuf semi-escroc et joueur un peu trop porté sur la boisson, un adolescent soigné pour troubles psychotiques ? une dramaturge à succès, un mathématicien distingué par la médaille Fields, un teinturier amateur de free jazz, une femme souffrant d’une maladie de la moelle osseuse, un veuf semi-escroc et joueur un peu trop porté sur la boisson, un adolescent soigné pour troubles psychotiques ?

Même question sous une autre forme : quel point commun entre une maison, des histoires, des secrets, un air, un repas, une scène et une fête ? La famille, bien sûr. En l’occurrence, celle des Vuillard, dont trois générations se retrouvent à Roubaix à l’occasion d’un Noël peu ordinaire... 

Pour un cinéaste-auteur tel qu’Arnaud Desplechin et son coscénariste Emmanuel Bourdieu, la famille est bien plus qu’un thème : un sujet à part entière, à la fois collection foisonnante de personnages singuliers et totalité dépassant la somme de ses parties, porteuse d’une personnalité propre. Entre liens du sang et alliances matrimoniales, au carrefour du naturel et du social, de l’individuel et du collectif, de la donnée originelle et de l’institution légale, elle déploie un espace temps particulier, souvent très dramatique, et fournit au collectif In Vitro une matière inépuisable.

En adaptant pour une scène bifrontale Un conte de Noël, film qui ne cesse de se souvenir du théâtre, Julie Deliquet aborde ici l’une des formes françaises et contemporaines de la dramaturgie familiale, après une Noce (d’après Brecht), un Vania (d’après Tchekhov) et un Fanny et Alexandre (d’après Bergman) très remarqués.

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor