TRTFF What can I do to make you love me?

Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

5 personnes se retrouvent devant un public. 

Elles ne savent pas trop ce qu’elles font là à part qu’elles vont être évaluées. Mais elles ne connaissent ni les codes, ni les critères, ni le but de cette étrange situation d’examen.

Elles vont donc chercher à répondre aux attentes supposées de ces « examinateurs », montrer toutes leurs capacités, jusqu’à en arriver à se vendre pour se faire aimer.  Ça parle, avec humour et terreur, de cette peur intime de ne pas être à sa place à l’endroit que l’on a pourtant choisi d’occuper. Une chimère douloureuse et un moteur à la fois.

Un sentiment honteux mais en fait assez commun. 

Ça part de la situation concrète et réelle de la représentation pour virer dans l’absurde, le cauchemar. Et ça questionne alors les valeurs d’une société qui fait prévaloir le résultat, les apparences, la forme sur le fond. Comment ne pas se sentir imposteur aujourd’hui ?

Note rapide
7/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
23 févr. 2019
7/10
3 0
Un silence pesant s'installe petit à petit au sein des spectateurs. La timidité, les incertitudes, la peur, la solitude joués par les comédiens se fait ressentir.

Des regards et des rires gênés s’échangent également entre spectateurs. Le public qui doit faire face aussi à ce silence sur plateau qui se présente sous une esthétique du ratage. Une sensation désagréable qui rappelle forcément une situation une déjà vécue et qui ne peut laisser personne indifférent. D’ailleurs, certains spectateurs n’hésitent pas à interloquer les artistes "Qu'est-ce que vous attendez de nous? ", "Vous êtes en répétition?". Mais chacun reste dans la peau de son personnage. Quand la parole se fait entendre à nouveau, on passe du mensonge pour se vendre à la vérité sombre de soi-même. Une frontière sombre que beaucoup maintienne dans leur vie. Alors quand pouvoir être soi-même en affichant aussi bien nos forces et nos faiblesses? Est-ce possible d'autant plus dans une société aussi compétitive qu'actuellement ?

Au final ne sommes-nous pas tous des imposteurs ? Le titre qui fait référence à "Tartuffe" de Molière aurait tendance à nous dire que oui. Un étonnant cafouillage organisé qui saura marqué le spectateur. Il ne pourra ressortir indemne sans se poser des questions.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor