Projet Luciole

Projet Luciole
De Nicolas Truong
Mis en scène par Nicolas Truong
Avec Nicolas Bouchaud
  • Nicolas Bouchaud
  • Judith Henry
  • Théâtre Silvia-Monfort
  • 106, rue Brancion
  • 75015 Paris
Itinéraire
Billets de 18,00 à 25,00
Evénement plus programmé pour le moment

Les lucioles symbolisent la joie et le désir qui illuminent amis et amants au coeur de la nuit. Auraient-elles disparu ?

Pour Pier Paolo Pasolini, leur extinction due à la pollution est la métaphore d'une humanité rongée par la " merdonité " de la modernité. Décidé à sauver les lucioles et à témoigner de leur survivance, le Projet Luciole donne corps, forme et voix à toutes les histoires possibles de la pensée critique.

 

Cet objet scénique met en scène des textes de penseurs contemporains, dont les concepts, portés par des comédiens, se répondent et s'entrechoquent. Il s'agira de mettre au jour la théâtralité de la pensée. Parce que l'art, la politique, l'amour et l'amitié peuvent, dans leur radicalité, encore réenchanter notre quotidien. Parce que les lucioles brillent encore au coeur des nuits surveillées.

 

Note rapide
8/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
12 nov. 2014
8/10
84 0
C'est quoi une luciole sinon une petite source lumineuse qui virevolte dans la nuit ? Voilà un animal bien étrange qui ne peut qu'aspirer à un peu de poésie.

Mais Le projet luciole ce n'est pas qu'une histoire de poésie, c’est surtout une histoire de philosophie, de rébellion par les mots, de réflexions par l'écriture. Alors que s'installait une classe de lycéens encore boutonneux en pleine sortie scolaire en fond de salle, les deux comédiens Nicolas Bouchaud et Judith Henry les observaient et devaient sans doute ressentir l'imminence de dire des textes qui éloigneraient ces jeunes adolescents quelques minutes de leurs smartphones.

Le metteur en scène accompagne son duo de comédiens et les présente dès l'ouverture du spectacle ainsi que toute la distribution d'auteurs abordés durant ce parcours réflexif, les comédiens se trouvent alors agressés par un jet de livres, des gros pavés le plus souvent en passant par Theodor Adorno et l'école de Francfort, Guy Debord et le situationnisme, sans oublier Walter Benjamin, Hannah Arendt, Pasolini, Deleuze, Jankélévitch et encore une foule de stars de la pensée critique.
S'ensuit un parcours de réflexion nous rappelant ou nous faisant découvrir ces penseurs incontournables et leur discours sur une société déliquescente et comment y faire vivre ou survivre les idées, ces petites lucioles éphémères qui ont trop tendance à s'éteindre pour laisser place aux écrans d'ordinateur.

Mais rassurez-vous, point de prétention dans ce spectacle, et si des lycéens s'y trouvaient piégés en sortie scolaire comme complément de leur cours de philo probablement, ils semblent y avoir vite trouvé un intérêt. L’intérêt, il réside dans le pari de faire un cours de philo à travers un dispositif théâtral. Et plus que jamais se pose la question de comment faire parvenir un texte, pas seulement faire résonner sa poésie, mais le faire comprendre et digérer en une heure quinze de spectacle... !

Pari remporté, même si l'on sort un peu frustré de ne pas avoir tout retenu de ces réflexions, mais c'est avec gourmandise qu'on voudra se plonger ou se replonger dans ces textes passionnants.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor