Pinocchio

Pinocchio
De Carlo Collodi
Mis en scène par Guillaume Bouchède
  • Théâtre de Paris
  • 15, rue Blanche
  • 75009 Paris
  • Trinité (l.12), Blanche (l.2)
Itinéraire
Billets de 16,50 à 42,00
À l'affiche du :
19 octobre 2019 au 4 janvier 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRE
    • 14:00
Achat de Tickets

Laissez-vous transporter par les aventures extraordinaires du mythique pantin dans un univers d’espiègleries et de rires.

Naïf et menteur, mais aussi curieux et courageux, Pinocchio saura trouver sa place dans le monde à l’aide de ses amis le Grillon et la Fée bleue.

Ce conte de fées, éternel et moderne, vous plongera dans la magie d’un véritable hymne à l’enfance.
Emotion, poésie, humour, acrobaties et chansons sont au rendez-vous de ce grand spectacle musical dans l’un des plus beaux théâtres de Paris.

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
31 oct. 2019
8/10
1 0
« Pinocchio » le conte musical librement inspiré du roman de Carlo Collodi par Ely Grimaldi et Igor de Chaillé au théâtre de Paris dans une mise en scène de Guillaume Bouchède est un spectacle enjoué qui fait le bonheur des enfants.

Igor de Chaillé rompu au montage des spectacles familiaux, depuis plus de vingt cinq ans, s’est entouré d’une équipe qui connaît la musique.
A commencer par Ely Grimaldi auteure et professeure d’italien, une passionnée de littérature et de théâtre, très précieuse dans l’adaptation de cet auteur italien, pour l’histoire de ce mythique pantin articulé nommé Pinocchio, écrite en 1881.

Un pantin qui fit couler beaucoup d’encre, qui traumatisa beaucoup d’enfants en leur faisant croire que leur nez allait s’allonger s’ils ne disaient pas la vérité.

Mais ce qui fit sa gloire et sa renommée est son espièglerie et sa naïveté.

La mise en scène de Guillaume Bouchède donne un spectacle très coloré, dynamique où le chant, la danse, les claquettes, les acrobaties, se tricotent harmonieusement pour donner un résultat très convaincant.
Au détour d’une chanson (toutes chantées en direct), sur une musique de Sandra Gaugué, une pointe d’émotion, de tendresse, vient succéder à un lot de rires dont les enfants sont très friands.

Les pitreries de Pinocchio et celles de ses amis font le bonheur de nos petites têtes blondes. Très attentifs à son histoire, ils ne manquaient pas de réagir pour le protéger.

Comme toute histoire…il était une fois…un morceau de bois dont Geppetto, un menuisier sans le sou, fabriqua un pantin qui se mit à pleurer, rire et parler comme un enfant.
Après réflexion, il lui donna tout naturellement le nom de Pinocchio. Geppetto fut ému lui qui désirait tant avoir un enfant.
Un Pinocchio turbulent, poursuivant aventure sur aventure, mais pas toujours des plus sereines. Il faisait tourner en bourrique le pauvre Geppetto.

Heureusement que la fée bleue et sa conscience, son ami le grillon, surveillaient ses péripéties et le sortaient régulièrement de situations plus qu’embarrassantes.

Comme celle où sa naïveté lui fit faire l’école buissonnière en se liant d’amitié avec le Chat et le Renard, qui ne pensaient qu’à une chose monnayer ce pantin de bois auprès de Mangefeu, le directeur du cirque, montreur de marionnettes.
Ou encore celle dans le pays des jouets où la transformation en âne n’était pas la bienvenue, pour finir jeté à la mer.

C’est bien simple à chaque mensonge proféré, son nez s’allongeait. Un effet spécial qui ne manqua pas de surprendre les enfants présents dans le théâtre, encore plus quand il chatouilla la glotte de la baleine afin de réussir à sortir de son ventre, ventre dans lequel il était emprisonné ainsi que Geppetto, lui qui mort d’inquiétude, était parti à sa recherche.

Une aventure qui lui occasionna une grande frayeur et lui fit prendre conscience qu’il fallait qu’il se mette à travailler, à étudier.
Résultat : ses efforts furent récompenser et un beau jour, la fée bleue passant par là, il se réveilla dans la peau d’un véritable petit garçon, au plus grand bonheur de Geppetto qui vit son rêve se réaliser.

Une troupe de comédiens très joliment habillés par Corinne Rossi et Julie Coffinières pour les masques très réussis, à la solide formation du musical, sur des chorégraphies de Julia Ledl, et à l’unisson jouent sur scène pour faire rêver les enfants dans ce spectacle magique rempli d’humour et de poésie.
Des applaudissements chaleureux pour récompenser leur travail, avec dans le rôle titre Pablo Cherrey-Iturralde.
Un Pinocchio entouré de son Geppetto à l’œil vif interprété tout en bonhomie par Pierre Reggiani, de sa fée bleue jouée avec beaucoup d’humour par Laura Bensimon, sans oublier dans son premier cercle le grillon à l’esprit très aiguisé, joué tout en sautillement par Nicolas Soulié.
Les « pas très gentils » sont les très agiles et sournois, Chat alias Simon Heulle et Juliette Béchu pour le Renard, avec à leur tête Thomas Ronzeau dans le rôle de Mangefeu, à la fourberie reconnue. Un fourbe qui malmène ses acolytes les circassiens Tullio Cipriano, Ines Valarcher et la Mèche alias Marine LLado.

Un spectacle à voir en famille pour un instant de bonheur partagé avec les enfants qui sortent avec le sourire aux lèvres et les yeux émerveillés.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor