• Classique
  • Théâtre de l'Odéon
  • Paris 6ème

Oncle Vania (Odéon)

Oncle Vania (Odéon)
De Anton Tchekhov
Mis en scène par Stéphane Braunschweig
  • Théâtre de l'Odéon
  • place de l'Odéon
  • 75006 Paris
  • Odéon (l.4, l.10)
Itinéraire
Billets de 14,00 à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

“Le climat est détraqué”, constate Astrov dans Oncle Vania.

Et il s’emporte contre une humanité qui ne fait que piller son environnement naturel : “L’homme a été doué de raison et de force créatrice pour multiplier ce qui lui était donné, mais jusqu’à présent, il n’a pas créé, il a détruit”.

Sa misanthropie incurable résonne aujourd’hui avec les sentiments que nous inspirent les diagnostics sombres de nos scientifiques. Sous la peinture de ces “scènes de vie à la campagne” (tel est le sous-titre de la pièce), Stéphane Braunschweig voit se profiler la métaphore d’un monde qui assiste impuissant à la catastrophe annoncée.

Les frustrations d’une vie quotidienne où s’éloigne toujours plus l’horizon du bonheur personnel s’y font l’écho d’une frustration plus ample et plus globale : celle de se sentir si petits par rapport au salut d’une humanité en péril. Comme le dit Lopakhine dans une autre pièce de Tchekhov : “C’est des géants que nous devrions être”.

Familier de l’œuvre de Tchekhov, Stéphane Braunschweig l’aborde pour la première fois dans sa langue originale : cet Oncle Vania, créé au Théâtre des Nations de Moscou, est le fruit de sa collaboration avec une distribution exceptionnelle réunie pour l’occasion, héritière de la grande tradition russe du théâtre d’art.

 

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
26 janv. 2020
9,5/10
6 0
Entre Ecologie et résignation ...

Il n'y avait que 10 jours pour aller voir cette version d' "Oncle Vania" à l'Odéon, jouée par une troupe russe dans la langue de Tchekhov.
Aucun filtre donc, aucune traduction, mais des comédiens de haut niveau jouant à la perfection un de leurs auteurs fétiches.

L'âme slave est restituée dans toute sa dimension, les personnages s'enlisent soit dans l'ennui et la paresse, soit dans le désespoir et la résignation.

L'environnement est au centre des préoccupations d'un seul d'entre eux, le médecin. Celui ci tire un signal d'alarme à propos de la déforestation intense et de ses dangers pour l'équilibre écologique et le climat.
C'était il y a plus de 120 ans, Tchekhov était un visionnaire.
Personne n'a écouté. Personne n'a entendu.

Et aujourd'hui ?
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor