Nous qui sommes cent

Nous qui sommes cent
  • Théâtre Les Déchargeurs
  • 3, rue des Déchargeurs
  • 75001 Paris
  • Chatelet (l.1, l.4, l.7, l.11, l.14)
Itinéraire
Billets de 20,00 à 28,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Une femme tiraillée entre trois facettes d'elle-même est incarnée par trois comédiennes.

Ces trois "elles" s’affrontent et questionnent leur existence dans laquelle elles n’arrivent ni à trouver leur place ni à se sentir heureuse. Alors elles réécrivent leur vie sous nos yeux : d’aventures amoureuses en contestations politiques, de moments de solitude en drames fondateurs. Dans un décor de chambre d’enfants où les objets sont sources d’inspiration, il y a urgence à jouer.

 

C’est une question de survie. Alors elles jouent, elles endossent tous les rôles : elles sont une, elles sont trois, elles sont «cent».

136

La critique de la rédaction : 6/10. Nous rentrons au coeur d'un conflit intérieur. Une femme est partagée entre ses différents "moi". Elle remet tout en question, de sa désespérante relation amoureuse à son avenir professionnel pas très alléchant en passant par la place peu envieuse de la femme dans la société et l’impossible paix dans le monde...

Avec peu de moyens, la mise en scène est truffée de petites idées où tous les objets de la chambre d’enfants prennent part un moment ou un autre à la narration.

L’idée de faire interpréter une même femme par trois actrices qui se chamaillent est excellente. Pourtant, ce sujet intéressant, original, n’a pas été traité d'une manière qui nous a plu. Peut-être ne nous sommes-nous pas assez identifiés aux questionnements de l’héroïne ? Nous avons trouvé que le texte n'allait pas assez loin, était parfois confus, partant sur une idée sans y donner de suite... Il ne nous a pas ému, ni embarqué plus que ça.

Ces trois actrices ont en tout cas de l'énergie et de la fraîcheur à revendre. Nous avons surtout aimé le jeu de Laura Perrotte, toujours très juste.

Une pièce que nous aurions aimé aimer mais qui nous a laissé de marbre.

 

Note rapide
6,3/10
pour 4 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
75%
1 critique
Note de 8 à 10
25%
Toutes les critiques
« Nous qui sommes cent » : Un spectacle original et chaleureux.

Trois femmes qui n’en font qu’une pour nous faire vivre les chroniques ordinaires de la vie d’une femme. Ces trois « elles » ne sont pas de trop pour nous raconter « Elle », ses désirs d’avenir, ses frustrations, ses doutes et sa solitude.

Le spectacle nous touche, nous amuse et nous intrigue à la fois. Sans faire le tri entre fantasmes, récits ou rêves, nous nous sentons concernés par ces combats intérieurs livrés à tire d’aile et par ces scènes truculentes, pleine de peps, aux couleurs vives du bonheur.

L’auteur Jonas Hassen Khemiri, jeune dramaturge suédois, signe avec « Nous qui sommes cent » sa troisième pièce. Son écriture nous apparait fluide et directe, traçant les situations d’un trait léger pour permettre aux personnages de s’en emparer pleinement.

Les trois comédiennes Caroline Monnier, Isabelle Seleskovitch et Laura Perrotte (qui a fait aussi les costumes et la mise en scène), nous captivent par leurs jeux pêchus. Elles semblent s’amuser à jouer pour notre plaisir et c’est réussi. Un bon moment, surprenant, intéressant et sympathique.
20 oct. 2015
7/10
71 0
Les 3 actrices, vêtues de manière identique, intriguent dès le départ.

On comprend rapidement qu'il s'agit d'une seule et même personne : une personne aux multiples facettes.
La performance des comédiennes, la mise en scène audacieuse et la complexité psychologique de cette(ces) femme(s) impressionnent.

Une pièce originale à découvrir, qui permet de comprendre de manière ludique la profondeur de l'âme humaine avec toutes ses contradictions.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor