Nosferatu

Nosferatu
  • Théâtre Mouffetard
  • 73, rue Mouffetard
  • 75005 Paris
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Deux gaillards en costume sombre et au teint blafard jouent à nous mettre le trouillomètre à zéro.

Ils nous transportent au xıxe siècle, dans un château des Carpates, où est appelé pour affaires un jeune clerc de notaire. Sur son chemin, s’accumulent rencontres menaçantes et mauvais présages.

Il parvient toutefois au château où l’accueille le comte Orlock maître des lieux, à l'allure des plus sinistres. Cela vous rappelle quelque chose ? Toute ressemblance avec le roman de Bram Stocker ou le film culte de Murnau n'est bien entendu pas fortuite. Entre bruits de tonnerre et pannes de courant, musique dramatique et effets de suspense, on baigne dans une atmosphère de film de série Z. Les héros, réduits à l'état de têtes d'ampoule, tremblent de tous leurs membres.

En croque-morts impassibles, Denis Athimon et Julien Mellano ont imaginé un spectacle truffé de références cinématographiques où l’humour décapant électrise le théâtre d’objets. Après Princesse K et Bartleby : une histoire de Wall Street, présentés la saison dernière, le Bob Théâtre revient avec un petit bijou de son répertoire, nommé aux Molières « Jeune public » 2008. 

 

Note rapide
7/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
22 avr. 2018
7/10
8 0
La compagnie Bob Théâtre a de la suite dans les idées. Alors emmener le spectateur sur des routes étranges à la rencontre de vampires et d'autres bêtes étranges ne leur fait pas peur. Il suffit d'avoir de l'imagination. Il ni a aucun de doute à à avoir sur le génie et le talent de Denis Athimon et Julien Mellano. L'univers que l'on découvre on sent l'influence des adaptations de Bram Stocker tels Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau ou bien de Dracula de Francis Ford Coppola. Les deux comédiens sont de noir vêtu, ils incarnent tout les personnages que cela soit physiquement avec des changements de lumières et de voix ou que cela soit avec des objets. La compagnie donnent vie aux objets aussi bien une marionnette, des ampoules ou des hachoirs électriques. Tout devient expression et la magie opère tout de suite. Aucun détail n'est laissé au hasard. Un long voyage des arbres cousus sur une nappe tirée et le périple prend vie. Une lumière de Alexandre Musset indique que nous sommes dans x lieu et que c'est y personnage. Le fond sonore crée Olivier Mellano contribue à la plongé dans une atmosphère ténébreuse et mystérieuse. Toutefois, une touche d'humour n'est jamais oubliée.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor