Libres Enfin...

Libres Enfin...
  • Théâtre de l'Atelier
  • 1, place Charles-Dullin
  • 75018 Paris
  • Anvers (l.2)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

La voix de Martin Luther King dénonce que sans les mêmes droits pour tous, une nation ne peut se regarder dans les yeux. Et la droiture vaut pour tous, quelque soit le côté de la barrière où l’on se trouve, et quelque soit la couleur de ceux qui appartiennent à cette nation.

George Jackson, dénonce la malédiction non d’être Noirs, mais d’être captifs. Son combat, d’une terrible lucidité face au capitalisme, à l’éducation, et au système pénitentiaire, est porteur d’une force inépuisable de résistance.

Je fais un rêve moi aussi, celui d’une parole qui éclaire et redonne force, détermination et courage aux défenseurs de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor