Les Funérailles de la foire

Les Funérailles de la foire
  • Vingtième Théâtre
  • 7, rue des Plâtrières
  • 75020 Paris
  • Ménilmontant (l.2)
Itinéraire
Billets à 23,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Ce spectacle musical propose pour la première fois depuis trois siècles une adaptation des Funérailles de la Foire (1718) et du Rappel de la Foire à la vie (1721).

Il raconte l’histoire de l’Opéra Comique à ses débuts tout en faisant découvrir un répertoire largement oublié qui mêle vaudevilles et parodies d’opéras. La mort de la Foire fait le bonheur de ses rivales Française et Italienne, alors que l’Opéra, craignant pour ses finances, part aux Enfers – tout comme l’Alcide lullyste dans l’opéra d’Alceste – pour ramener sa cousine la Foire parmi les théâtres vivants.

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
8/10
33 0
Le spectacle « Les Funérailles de la Foire » est une composition judicieuse d’emprunts à trois pièces de théâtre musicales du début du 18ème siècle : « les Funérailles de la Foire, « la Querelle des Théâtres » et « Rappel de la Foire à la vie ». Ces textes, joués dans les foires célèbres et populaires de Paris, étaient écrits à partir des canevas et des personnages des comédies italiennes.

Le spectacle nous montre ici avec un humour quasi burlesque, à l’aune de la Commedia dell'arte ou de la Comédie Madrigalesque, la lutte acharnée que se livraient l’Opéra (ex Académie Royale de Musique), la Comédie Française, la Comédie Italienne (Hôtel de Bourgogne) et les Forains pour obtenir les droits et les faveurs du royaume et le succès du public. C’est d’ailleurs de cet épisode mémorable de l’histoire du théâtre français que nous vient l’avènement de l’Opéra-Comique, en tant que genre et en tant que lieu de représentations.

Tout le Baroque de cette période nous est savamment restitué. De la prononciation en passant par le jeu instrumental jusqu’à la voix chantée, claire et égale sur l’ensemble de la tessiture. Les trois musiciens et les quatre chanteurs enchainent et entrelacent harmonieusement les différentes parties malgré une légère faiblesse de timbre et de justesse du violon.

La mise en scène met en relief les effets comiques avec acuité, le style du théâtre forain adroitement restitué. L’ensemble des jeux de comédie, servant de fil conducteur, est plaisant. Oublions les quelques surjeux du comédien qui en ajoute un peu trop au parti-pris de théâtre visuel là où le texte suffisait et où la retenue aurait sans doute été bienvenue et efficace.

Mais ne boudons pas notre plaisir, ce petit concert théâtral baroque se révèle un spectacle agréable et divertissant.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor