Les Adieux (nous qui avions perdu le monde)

Les Adieux (nous qui avions perdu le monde)
  • Théâtre de la Cité internationale
  • 17, boulevard Jourdan
  • 75014 Paris
Itinéraire
Billets à 23,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Alors que tout semble à portée de main, est-il encore temps de trouver quelque part sur Terre un lieu « acceptable » ? 

Les Adieux est le second volet d’un long voyage initiatique, transformé en un grand rêve éveillé, une odyssée contemporaine, inventée par le poète, interprète et metteur en scène Clément Bondu et le compositeur Jean-Baptiste Cognet. 

Se rapprochant de l’âge de la maturité, le jeune homme aux baskets sales poursuit sa quête à travers les continents, face au paysage des villes du XXIe siècle dédiées au capitalisme mondial, hantées par les souvenirs du siècle passé. Il explore la Russie, Cuba, la Chine, les États-Unis, le Mexique, le Vietnam, la Mongolie, et jusqu’à Zanzibar.

Mais le voyage lui-même finira par se dissoudre, dans la nuit de l’Europe… 

Une succession de chants bouleversants sur l’avenir de la jeunesse, interprétés avec un orchestre rock de huit musiciens.

Note rapide
8/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
4 avr. 2019
8/10
1 0
Nous voyageons surtout grâce à la composition musicale entraînante de Jean-Baptiste Cognet qui accompagne à merveille le phrasé de Clément Bondu. D'ailleurs, lorsque nous rentrons dans la salle notre regard se porte sur le plateau où nous voyons des guitares électriques, un piano, des synthétiseurs, des violoncelles...

Un éclectisme d'instruments qui nous pose à nous interroger sur ce qui va nous être proposé. Le créateur musical entre en même temps ainsi que le poète des temps modernes sur scène puis vient sept autres musiciens : Franck Rossi-Chardonnet, François Morel, Yann Sandeau, Fanny Rivollier, Aëla Gourvennec, Lydie Lefebvre et Amandine Robilliard. Chacun apporte sa folie et son univers qui nous immerge dans ce constat bien sombre qui nous pousse à la réflexion sur l'avenir du lendemain. Les vibrations nous traversent impliquant tout notre corps dans ces "Adieux". Impossible de rester impassible face à ce qui nous touche par toute nos sensibilités.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor