top5 (1)

L'Ego Mon Jeu Préféré

L'Ego Mon Jeu Préféré
De Johanne Toledano, Audrey Nataf
Mis en scène par Raphaël Almosni, Audrey Nataf
Avec Johanne Toledano
  • Johanne Toledano
  • Les feux de la rampe
  • 2, rue Saulnier
  • 75009 Paris
  • Grands Boulevards (l.8, l.9)
Itinéraire
Billets de 15,45 à 19,45
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Olivia est une jeune femme à qui apparemment tout sourit. Mais sans le savoir elle subit sa vie. Un jour, elle tombe.

Catastrophe inexpliquée pour les siens, bonne nouvelle pour d'autres, annonce d'un changement inéluctable pour elle.
Olivia entreprend alors un voyage initiatique qui va se révéler être un véritable jeu de l'Ego.

 

Un "Seule en Scène" à la fois drôle et profond qui tend un miroir à chacun...

 

Note rapide
7/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
11 juil. 2014
7/10
109 0
​"L'égo, mon jeu préféré", voilà un titre qui annonce bien la couleur.

En effet, introspection et humour se mêlent à merveille dans ce spectacle drôle et touchant interprété par Johanne Toledano. L'histoire tourne autour d'Olivia, l’héroïne malheureuse au centre de toutes les attentions.
Alors que son avenir semble tout tracé, elle tombe lors d'un mariage. Elle ne tombe pas n'importe comment, elle chute. Scandale dans la famille car cette chute n’est pas anodine mais un cri d'alarme aux angoisses latentes d'Olivia, ses désirs mais surtout ses frustrations.

Cette chute va être le point de départ de son introspection et de sa vie nouvelle. En fait, on a tous en nous quelque chose d'Olivia, cette volonté de prolonger la nuit, ce désir fou de vivre une autre vie (Oui, car parfois il faut à mon sens savoir paraphraser Johnny). C'est ainsi qu'on se met à la place d'Olivia durant cette quête initiatique, et bien qu'on ne la voit jamais, Johanne Toledano interprète une série de personnages qu'elle va rencontrer ou qui vont simplement parler d'elle, sa famille, sa guérisseuse d'énergie positive, la petite "fille à papa" issue de son seul esprit, la coach de bien-être américaine, etc. Autant de facettes délirantes qui torturent Olivia dans son initiation à la vie et au bonheur.

Avec un zeste de Julie Ferrier et un faux air de Dominique Blanc, Johanne Toledano nous embarque joyeusement dans ce conte judéo-humoristico-psychanalytique qui peut se vanter sans prétention d'être extrêmement bien écrit et délicieux à écouter. Certes, on regrette parfois quelques longueurs et quelques personnages moins intéressants que d'autres. Néanmoins, ce seul-en-scène mérite le détour et malgré ses inégalités il est plaisant de découvrir un spectacle qui se cherche encore et dont la fraicheur parfois légèrement bancale le rend encore plus séduisant.

Jeux 10 ouïe à l'égo.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor