• Classique
  • Théâtre Paris-Villette
  • Paris 19ème

Le Prince

Le Prince
De Nicolas Machiavel
Mis en scène par Laurent Gutmann
Avec Thomas Blanchard
  • Thomas Blanchard
  • Cyril Dubreuil
  • Maud Le Grévellec
  • Shady Nafar
  • Pitt Simon
  • Théâtre Paris-Villette
  • 211, avenue Jean Jaurès
  • 75019 Paris
  • Porte de Pantin (l.5)
Itinéraire
Billets de 12,95 à 20,95
Evénement plus programmé pour le moment

Le Prince à l'heure de la téléréalité. Conquérir le pouvoir ? Rien de plus simple...

Conquérir le pouvoir et le conserver, voilà qui exige de la vertu et de la chance. Et de ne s'encombrer d'aucun scrupule. Il faut conduire les hommes selon la nécessité d'un temps toujours incertain. En anatomiste de la chose politique, Machiavel louvoie avec l'art de gouverner en bon prince dans un texte qui fit sagloire.

 

"Comment les princes doivent tenir parole", "Comment doit-on fuir les flatteurs", autant de conseils machiavéliques, matière au jeu et à adaptation contemporaine.

Pour ses pièces Le Prince et Le Petit Poucet, Laurent Gutmann a été récompensé du Triomphe AuBalcon du meilleur metteur en scène (2015).

 

307

 

La critique de la rédaction : C’est la première fois que nous voyons une transposition d’un texte classique dans un univers contemporain aussi bien réussie !

D’habitude dans ce genre de pièce, la modernité n’apporte rien, le texte se fond mal dans le décor et les personnages sont peu crédibles. Leurs tirades ne collent pas à leurs looks. Nous ne pensions d’ailleurs pas apprécier un jour une adaptation de ce type.

Là c’est tout le contraire ! Bluffés, nous assistons à la formation de trois élèves voulant devenir princes dans la salle de réunion d’un immeuble qui pourrait être à la Défense. Nous y croyons car c’est bien joué, bien construit, superbement mis en scène et intelligent. L’humour loufoque, décalé, crée une ambiance toute particulière dans la salle, où tout le monde semble conquis.

Heureusement, car le public aussi se fait solliciter par les princes en herbe. Il joue le rôle du peuple opprimé que les élèves doivent séduire et mener à la baguette.

Au fil de la pièce, nous apprenons les grands préceptes de Machiavel de manière très ludique, avec des mises en situation concrètes, drôles, souvent surprenantes. Le texte de l’homme politique du XVIème siècle est complètement dépoussiéré, nous comprenons mieux toute son actualité, sa pertinence pour expliquer le monde qui nous entoure.

Nous avons matière à méditer pendant quelques jours. C’est avec empressement que nous quittons la salle pour discuter de tout ce que nous avons vu et appris dans cette pièce vraiment convaincante.

Note rapide
8/10
pour 3 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
33%
1 critique
Note de 8 à 10
67%
Toutes les critiques
8 oct. 2014
7,5/10
63 0
Une pièce originale, rafraîchissante et qui fait réfléchir.

L'idée est excellente : décrypter les préceptes de Machiavel en les transposant au présent, dans le cadre inattendu et désopilant d'un séminaire d'entreprise.
Les personnages sont bien campés et le texte passe subtilement d'une citation de Machiavel à une réplique hilarante d'un candidat de ce séminaire, sans que le fil conducteur de la pièce ne se perde.
Mais c'est peut-être la mise en scène qui empêche à la pièce d'exceller, avec des aller-retour trop nombreux entre la salle et la scène, et des séquences de jeu qui semblent souvent se répéter.

La pièce reste malgré cela un très bon moment de théâtre, d'où l'on ressort diverti et enrichi.
23 janv. 2014
8/10
102 2
Le Prince, traité d'éducation politique rédigé il y a cinq cents ans par un Machiavel en disgrâce, s'attache à prouver la force du pouvoir politique, au détriment des bonnes mœurs. Ouvrage jugé scandaleux à l'époque, ce texte dédicacé à Laurent de Médicis, n'en finit pas de résonner avec l'actualité. Laurent Gutmann s'empare du Prince de manière jubilatoire et signe une adaptation d'une modernité saisissante.
Transférant la portée didactique du traité à notre époque, le metteur en scène en propose une lecture jouant avec un contrepoint comique constant sur un discours cynique prônant la manipulation. Le résultat est enlevé et diablement efficace.
Une occasion en or de se familiariser avec ce texte philosophique fondateur sans jamais s'ennuyer.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor