Le Premier

Le Premier
De Israël Horovitz
Mis en scène par Dimitri Dubreucq
Avec Alban Gerome
  • Alban Gerome
  • Sylvain Savard
  • Pierre-Marie Schneider
  • Guillaume Tagnati
  • Lou Tordjman
  • Théâtre Les Déchargeurs
  • 3, rue des Déchargeurs
  • 75001 Paris
  • Chatelet (l.1, l.4, l.7, l.11, l.14)
Itinéraire
Billets de 17,00 à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment

Cinq personnes font la queue, une seule première place : jusqu'où iriez-vous pour être le premier ?

Une femme et quatre hommes partagent la même conviction : pour être premier, tous les coups sont permis ! Pour être second aussi.
Et troisième. Quatrième. Tout sauf dernier, hors-ligne, hors-jeu, exclu.

 

Ici, le titre original de la pièce donne le ton : The line ! Être sur la ligne, dans la file, le rang, avoir sa place, en un mot exister !

Note rapide
8/10
pour 2 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
2 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
1 févr. 2017
9/10
19 0
Une de mes premières sorties de l'année fut au Théâtre des Déchargeurs, lieu qui m'a toujours très agréablement surprise pour sa programmation moderne, atypique et intelligente. Aussi, je suis allée découvrir la reprise de la pièce "Le Premier" d'Israël Horowitz, mise en scène par Dimitri Dubreucq. Mon verdict en sortant de la salle : une pièce surprenante et et complètement déjantée où je me suis laissée entraîner dès les premières minutes dans cette drôle de file d'attente.

Qui aurait cru qu'on pourrait être autant captivés par une simple file d'attente ? "Le Premier", c'est une pièce rassemblant cinq personnages qui font la queue pour une raison inconnue par les spectateurs. On assiste à une véritable compétition qui ne nous laisse pas une seconde de répit, où les personnages feront preuve de détermination en usant de plusieurs techniques de manipulation, tricherie ou encore séduction pour être le premier à tout prix...et ici tous les coups sont permis ! Ce qui qui laisse place à de nombreux moments comiques.

L'intensité de l'histoire et du jeu de chacun des comédiens nous entraîne rapidement et aisément dans la situation comme si nous y étions. Avec pour simple décor une ligne blanche posée sur un bloc rectangulaire surélevé, nous découvrons alors, au fil de la pièce, quatre hommes et une femme, cinq personnages attachants et aux caractères bien trempés qui nous feront vivre différents cas de figure plus ou moins exagérés en mettant à exécution leurs stratégies les plus déjantées pour arriver le premier.

Pour le petit plus, on peut noté également l'importance de la musique utilisée avec soin et imagination, qui va de paire avec la mise en scène, la gestuelle et le souci du détail. Le spectacle commence et se termine sur du Mozart, qui a la part belle tout au long de la pièce. On retrouvera également d'autres musiques, composées pour l'occasion par Jean-Luc Priano, qui caractériseront chacun des personnages.

Alors, on y va ? Oui, sans hésiter ! Cette pièce est l'une de mes plus belles découvertes par son côté aussi déjanté qu'absurde qui, à travers cette compétition pour être le premier, nous rappelle un fait social et humain qu'est notre besoin d'exister, d'avoir sa place, et surtout de ne pas être le dernier.
17 juin 2015
8/10
69 0
Un grand moment de tout et n'importe quoi car vouloir être premier à tout prix, c'est complèment fou !

Un peu interloquée par le sujet, j'y allais avec circonspection.

Après un bref moment d'interrogation sur le sérieux de la pièce, on prend le parti d'avoir du plaisir en regardant ces cinq personnages se battre jusqu'à en être burlesque pour être sur le podium.

C'est un plaisir de voir de près (c'est petit les Déchargeurs) des comédiens déjantés à souhait pour jouer ce texte. Ils sont excellents et s'en donne à coeur joie pour la place d'honneur.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor