Le misanthrope (Dijon)

Le misanthrope (Dijon)
De Molière
À l'affiche du :
12 février 2019 au 16 février 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
Réservation de tickets

Alceste aime Célimène qui aime la Cour, et ses atours.

L’amoureux est si droit et sincère qu’il en devient mélancolique, asocial au regard des moeurs de l’aristocratie. Cet entre-soi où chacun exerce et subit les lois de la hiérarchie et les contraintes du cérémonial en vigueur ; où la politesse élime les émotions et les pulsions immodérées.

En 1666, au moment où Molière écrit son oeuvre, la société de cour est devenue la formation élitaire du pays. Elle érige en son dispositif le contrôle de soi, la distanciation des affects et le raffinement du langage.

Règles qui feront la distinction entre l’homme de cour et l’homme vulgaire mais qui, bientôt, s’étendront aux autres couches sociales. L’on perçoit les appétits cyniques d’une société où l’amélioration du rang de l’un entraîne de fait la dégradation d’un autre, où les ambitions et convoitises enlaidissent les rapports humains : l’amour, l’amitié et l’art poétique même selon Alain Françon. Toute ressemblance avec la réalité ne serait donc fortuite. Est-ce (se) trahir qu’accepter l’hypocrisie ?

 

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor