Le Firmament

Le Firmament
De Lucy Kirkwood
Mis en scène par Chloé Dabert
  • Le Centquatre
  • 5, rue Curial
  • 75019 Paris
  • Stalingrad (l.5, l.2)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Dans l’Angleterre du XVIIIe siècle, douze femmes sont arrachées à leur quotidien pour intégrer un jury populaire. Ce récit captivant, empreint d’une grande modernité, donne aussi à entendre les résonances d’enjeux contemporains.

Empruntant le chemin du drame juridique, Le Firmament campe un jury de douze femmes d’âges et de conditions très différentes, chargées de décider du sort d’une jeune domestique, Sally Poppy. Condamnée à mort pour meurtre, cette dernière affirme être enceinte afin d’éviter la peine capitale. Ancrée dans l’Angleterre de 1759, cette pièce de l’autrice britannique Lucy Kirkwood trouve dans son écriture libre, drôle et brutale, une modernité incisive et politique. La metteuse en scène Chloé Dabert y fait résonner des problématiques contemporaines, liées à la justice, au patriarcat et aux rapports de classe.

140

Cet art de nouer un récit haletant - inspiré du cinéma et des séries - tout en élargissant la focale à des préoccupations largement partagées aujourd’hui, est un trait saillant du travail de Lucy Kirkwood, déjà remarqué dans The Children (2018) ou Chimerica (2013). Avec Le Firmament, Chloé Dabert - aujourd’hui directrice de la Comédie - Centre dramatique national de Reims - poursuit son exploration des dramaturgies britanniques contemporaines, entamée avec plusieurs pièces de Dennis Kelly.

Note rapide
9/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
13 nov. 2022
9/10
2
Le Firmament - Texte : Lucy Kirkwood Traduction : Louise Bartlett Mise en Scène : Chloé Dabert.

Puissant, Riche, Émouvant, Captivant.

Lucy Kirkwood est une auteure et scénariste anglaise, née en 1984 à Londres. Elle est affiliée au Clean Break - une compagnie théâtrale féministe. Elle s'inspire notamment de Caryl Churchill et Dennis Kelly.
En 2014, elle gagne le Susan Smith Blackburn Prize pour sa pièce Chimerica, sur les relations sino-américaines. En 2018 Lucy Kirkwood est élue membre de la Royal Society of Litterature.
Chloé Dabert directrice de CDN de Reins, nous enchante et nous captive en nous contant « Le Firmament » de Lucy Kirlwood à travers une mise en scène esthétique et éloquente.
Dans décor élégant, sobre et contemporain de Pierre Nouvel ,13 femmes vêtues de magnifiques costumes d’époque imaginés par Marie La Rocca, vont s’affronter en 1759 à la frontière entre le Norfolk et le Suffolk pour décider de la vie ou de la mise à mort de Sally jeune domestique accusée du meurtre de la fille de ses patrons.
Meurtre commis en compagnie de son amant qui vient lui d’être pendu.
La question est de savoir si Sally porte un enfant ou pas.
Il faut se hâter car la foule gronde sous les fenêtres du palais de justice, elle réclame la pendaison de Sally, les insultes et les menaces s’amplifient.

A travers une éloquente séquence filmée, nous découvrons ces femmes de conditions et de générations différentes dans leur quotidien. Elles accomplissent des tâches ménagères ; Helen cout à la lueur d’une chandelle, Mary pétrit le pain, Kitty récure le sol, Sarah plume une volaille, Ann change un bébé qui pleure…Toutes assidues à leur labeur.
Après avoir toutes prêtées serments devant le juge, elles sont isolées dans une salle sans confort, au-dessus du palais de justice. Sans nourriture, sans eau, sans chandelles.
Nous sommes en compagnie de villageoises au profil haut en couleur ; Mary ne pense qu’à la culture de ses poireaux, Judith a des bouffées de chaleur, Sarah a eu 21 enfants, Helen est stérile, Élisabeth est la sage-femme, et la blanchisseuse du village venue pour sauver Sally.
« Elle a été condamnée par des hommes qui prétendent être surs de choses dont ils sont ignorants … »

Les avis divergent, les querelles de clocher remontent en surface avec rage, parsemées de mots d’esprit malicieux et ironiques. Les clivages apparaissent , les secrets surgissent et la violence éclate dans ce huis clos où certaines n'ont point choisi d'être.
Nous sommes au 18 ème siècle, les femmes sont sous l’autorité des hommes et peu de droits leurs sont attribués. Mais aujourd’hui leur jugement est requis et attendu pour octroyer la mort ou la vie à Sally.
Lucy Kirkwood nous conte l’histoire des femmes, de la maternité, de l’accouchement, de la médecine prénatale, de la sexualité, des couples mais aussi des croyances religieuses, surnaturelles et occultes, du regard porté sur les autres, sur le patriarcal, les aberrations du système judiciaire…
Cette riche histoire se passe au 18eme en Angleterre mais dépeint des problématiques toujours réelles de nos jours.
D’autre part tout le pays attends avec impatience le passage de la comète de Halley, en ce jour exceptionnel qui se répète tous les 75 ans. Une opportunité pour Élisabeth de motiver ses compagnes:
« Pensez plutôt aux femmes qui seront dans cette pièce quand la comète reviendra, comme elles trouveront vos esprits rigides, comme elles auront honte, qu’on ait l’autorité et qu’on en ait fait exactement le même usage que ce qui se passe en bas » (dans la salle du tribunal )
La création lumière de Nicolas Marie et la création son Lucas Lelièvre intensifient les émotions.
Les dialogues sont rythmés et parsemés d’humour.
C’est une histoire de femmes, 13 comédiennes « Elsa Agnès, Sélène Assaf, *Coline Barthélémy, *Sarah Calcine , Bénédicte Cerutti, Gwenaëlle David, Brigitte Dedry, Marie-Armelle Deguy, Andréa El Azan, Aurore Fattier, Asma Messaoudene, Océane Mozas, *Léa Schweitzer » nous captivent et nous émeuvent par la justesse de leur jeu, elles incarnent de magnifiques portraits pittoresques et truculents de ses villageoises et nous entrainent dans cette histoire pleine de rebondissements.
Levons aussi notre chapeau au juge, au médecin et à l’huissier de justice joués avec talent par « Olivier Dupuy , Sébastien Éveno, et Arthur Verret »

Bravo à tous pour ce beau moment de théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor