La fusillade sur une plage d'Allemagne

La fusillade sur une plage d'Allemagne
  • Théâtre Ouvert
  • 4 bis, Cité Véron
  • 75018 Paris
  • Blanche (l.2)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Le texte de Simon Diard est un piège.

C'est un dispositif gigogne, kaléidoscopique, dans lequel il faut accepter de se perdre. Plusieurs récits s'enchaînent et se croisent, se superposent et se répondent en écho, comme dans un étrange trip, une expérience hallucinatoire.

Simon Diard fait naître des images terrifiantes et pourtant étrangement familières, des visions glaçantes qui se développent et se métamorphosent dans notre conscience comme des gouttes de sang dans l'eau claire.

Ce n'est sans doute pas un hasard s'il conclut sa pièce avec le morceau Being for the Benefit of Mr. Kite! des Beatles, un morceau de la période psychédélique des quatre génies de Liverpool.

Le texte de Simon Diard s'apparente à une transe psychédélique. Une transe et peut-être un voyage initiatique au bout duquel l'auteur nous confronte à une ultime situation-limite, pure et tranchante comme un diamant, une dernière énigme qu'il ne vaut mieux pas prendre le risque de résoudre.

 

Note rapide
6,5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
28 janv. 2018
6,5/10
27 0
Quand on arrive dans la salle, les comédiens sont figés sur scène, celle-ci est un monticule de terre dans lequel un trou assez large et imposant a été creusé. L’un d’eux est dans ce trou, une fosse (?) et observe à l’intérieur de celui-ci, nous ne savons quoi, tandis que les quatre autres protagonistes le regardent, tout aussi immobiles.

On n’est jamais déçu par la scénographie impeccable de Marc Lainé, évocatrice et glaçante. C’est une pièce, un texte pas faciles à appréhender. Le récit d’actions passées, présentes ou futures, réelles, fictives, entremêlées. Mais qui est donc la personne au fond du trou, dont on ne verra que le regard subjectif (je ne suis pas clair, par le truchement d’un écran au fond de la scène, nous voyons ce que voit la personne au fond du trou, voilà). Les comédiens, qui se sont depuis assis au bord de la scène, nous regardent, nous parlent. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Ça laisse toujours une impression malaisante. Le spectateur ne peut se cacher. Qui sont-ils ? C’est incertain, comme ce que j’en ai pensé. Une chose est sûre, Marc Lainé sait y faire pour installer une atmosphère.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor