La 7ème vie de Patti Smith

La 7ème vie de Patti Smith
  • Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • 20, Avenue Marc Sangnier
  • 75014 Paris
  • Porte de Vanves (l.13)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

À la fin des années 1970, dans un village près de Marseille, une jeune fille timide porte difficilement ses 16 printemps. Jusqu’au moment où elle entend une voix.

C’est Patti Smith qui, avec Horses, entre dans la légende. L’adolescente va s’imaginer une correspondance secrète avec son idole. Voilà le point de départ de la fiction radiophonique et du roman de Claudine Galea que Benoît Bradel adapte au théâtre.

Un double-portrait en forme de dialogue fictif qui nous parle de l’impérieux besoin de liberté. De la volonté d’inventer sa vie par les mots. De la jubilation et du vertige d’être multiple. Du désir d’être aimée. Au centre de cette performance habillée de guitares électriques, la magnétique Marie-Sophie Ferdane.

Tour à tour adolescente et chanteuse, elle passe la parole à ses musiciens, déclame du Rimbaud, chante le rock and roll, murmure les psaumes de Patti, danse avec une grâce habitée. Tout semble devenir possible.

Note rapide
7,5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
2 juin 2021
7,5/10
3
Fin des seventies, dans la banlieue marseillaise, elle a 16 ans, cet âge difficile où on est mal dans sa peau, où tout peut basculer… Et la bascule se produit en écoutant ‘Horses’ de Patti Smith. La connexion se fait et l’ado va partir dans une correspondance secrète avec l’idole.

Cette histoire double raconte la quête de liberté, d’amour, d’émancipation, de la possibilité de s’inventer une vie meilleure. Il y a deux guitares électriques qui contribuent à nous plonger dans une ambiance sonore de rébellion, de rage, de transgression…

Cette histoire nous parle car on y retrouve un morceau de notre adolescence, il y a nécessairement une réplique qui fera mouche. Personnellement, c’est : ‘Je te fais une cassette ?’ qui m’a fait revenir dans le passé !

Bien sur il y a l’ensorcelante Marie-Sophie Ferdane qui tient les deux rôles féminins et qui dégage un magnétisme animal, mais elle n’est pas seule, deux guitaristes de talent l’accompagnent : Thomas Fernier et Seb Martel. Ils ne se contentent pas de simplement l’accompagner musicalement, ils lui répondent et leur parole est aussi attendue que les interventions tonitruantes de la rock star.

La mise en scène de Benoit Pradel qui aussi imaginé cette pièce à partir du roman ‘Le corps plein d’un rêve’ et de la pièce radiophonique ‘Les 7 vies de Patti Smith’ est un plaisir des sens : la musique, la poésie de Rimbaud, les romans de Marguerite Duras s’enchevêtrent avec bonheur.

Bref une soirée rock qui mérite le détour !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor