Judith

Judith
De Cédric Lavie
Mis en scène par Cédric Lavie
Avec Michel Albertini
  • Michel Albertini
  • Nikolaï Arutene
  • Philippe Pierrard
  • Laurent Sao
  • Jan Oliver Schroeder
  • Théâtre du Gymnase
  • 38, boulevard de Bonne-Nouvelle
  • 75010 Paris
  • Bonne Nouvelle (l.9)
Itinéraire
Billets à 29,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Janvier 1960. Isaac, Pierre, David, Joseph et Moïse se retrouvent, comme chaque année, pour un diner entre amis.

Mais ce subtil équilibre entre mémoire et oubli, convictions et doutes, qu’ils essaient de maîtriser, va être ébranlé. Ce soir, ce qui les a réunis risque de les séparer, pour Judith.

 

C’est cette histoire d’une profonde amitié croisée, confrontée à un événement qui la transcende et qui l’éprouve, que nous raconte Cédric Lavie.

244

La critique de la rédaction : 6.8/10. Une pièce forte, un peu pesante, sur des juifs qui se sont connus lors des pires moments de leur vie.

Ils sont ce soir-là assez étonnés que l’un d’eux les ait invités dans sa maison de campagne, alors que ce n’était pas à son tour d’organiser leur rencontre annuelle...

J’ai piqué du nez à plusieurs reprises à cause de passages trop bavards, notamment au début de la pièce. Elle met beaucoup de temps à démarrer, avant qu’il y ait un vrai enjeu. J’ai même pensé à un moment qu’elle allait se limiter à un dîner entre vieux amis.

Ma surprise en a été d’autant plus grande par la suite, lorsqu’est née l’intrigue qui m’a jusqu’au bout tenue en haleine… Les différents dialogues prennent du sens et toutes les informations apprises jusqu’ici permettent d’avoir un avis sur le dénouement.

Le jeu d’acteurs est remarquable, ils donnent l’impression d’être de bons amis aussi bien sur scène que dans la vie.  

Une fin surprenante donne à la pièce une autre dimension, elle l’ancre dans ma mémoire pour quelques temps…

Note rapide
6,8/10
pour 4 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
75%
1 critique
Note de 8 à 10
25%
1 critique
9/10
85 0
« Judith » ou les sorts et les ressorts d’une amitié entre cinq rescapés d’un camp de concentration.

Cédric Lavie signe une puissante et prenante histoire où la trahison plane au-dessus de la résilience, où la revanche sur l’horreur se débat avec le besoin d’oubli et de rédemption. Le tout chavirant dans les vagues houleuses de l’amitié entre cinq hommes, quinze ans après.

Cinq hommes, amis depuis toujours, ayant vécu ensemble dans le même camp, se retrouvent une fois par an pour celer encore et encore leurs liens, leurs partages d’affection et de soutien mutuels. Nous assistons à la dernière rencontre. L’un d’entre eux, Isaac, père de Judith, dévoile la vérité sur sa fille et là, tout explose, tout implose. De rebondissements en rebondissements, nous assistons au combat de ces hommes meurtris à jamais, pour la recherche de la vérité, entre doutes et certitudes, jusqu’à la fin inéluctable qui ponctuera leurs sorts.

Si l’auteur s’est montré un peu prolixe, il signe une mise en scène sobre et centrée sur le jeu des comédiens. L’ensemble pourrait encore gagner en dynamisme pour garder vive l’attention du public (des coupures ? des effets plus visuels ajoutés ? des jeux plus serrés ?).

Les six comédiens sont tous très bons, justes et captivants. Michel Albertini dans le rôle d’Isaac, le père de Judith, nous embarque dès le début dans l’histoire et ne nous quitte plus tant son émotion devient la nôtre, tant ce qu’il a à nous dire est nécessaire et indispensable au devoir de mémoire et d’amitié.

Le sujet sur l’extermination des juifs lors de la dernière guerre, même s’il rouvre des plaies, est ici servi avec dignité et puissance. Les valeurs humanistes des liens qui unissent les hommes sont interrogées et affirmées sans détour. C’est superbe.

Un spectacle dont notre réflexion ne sort pas indemne, qui nous offre un agréable et important moment de théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor