Il n'y a pas de Ajar

Il n'y a pas de Ajar
De Delphine Horvilleur
Mis en scène par Arnaud Aldigé
Avec Johanna Nizard
  • Johanna Nizard
  • Théâtre du Rond-Point des Champs-Élysées
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets
UN "MONOLOGUE" CONTRE L'IDENTITÉ

L'auteure imagine ici l’histoire d’Abraham Ajar, juif, musulman et chrétien, fils fictif d’Émile Ajar, lui- même écrivain inventé par le vrai romancier Romain Gary. Partant du principe que nous sommes d’abord les enfants des livres que nous avons lus, Delphine Horvilleur nous invite à faire un pas vers l’étranger qui est en nous. Ce n’est pas un spectacle sur l’identité, mais un monologue contre l’identité, via celle d’un personnage indéfinissable qui revendique sa non-existence : lui, le fils fictif d’une vraie mystification littéraire, vous propose de vous définir autrement.

 

 

13

« Je m’appelle Ajar. Abraham Ajar. »

L’autrice est conteuse et rabbin, elle manipule l’humour juif avec un raffinement rageur. 

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor