Hamlet je suis vivant vous êtes mort

Hamlet je suis vivant vous êtes mort
Avec Serge Merlin
  • Serge Merlin
  • Nouveau Théâtre de Montreuil
  • 10 Place Jean Jaurès
  • 93100 Montreuil
Itinéraire
Billets de 7,00 à 28,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Seul sur scène, un vieil homme semble errer sur le plateau, hanté par des spectres shakespeariens et des échos qui viennent troubler le réel.

Les alliages sonores du père de l’électroacoustique, Pierre Henry, les compositions pour voix de Wilfried Wendling et les effets visuels inquiétants imaginés par le vidéaste Milosh Luczynski se conjuguent à la présence magnétique de Serge Merlin.

Sommes-nous dans la conscience d’un vieil Hamlet ? Dans les limbes ? Dans un monde de science-fiction comme celui d’Ubik, roman de Philip K. Dick dont s’inspire le spectacle ?

Wilfried Wendling met en scène cet « opéra numérique » à l’occasion des 90 ans de Pierre Henry, figure majeure de la musique électronique.

 

Note rapide
5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
Le 8/12/17 à Montreuil

J’attendais ce spectacle depuis tellement longtemps pour voir enfin Serge Merlin sur scène…

Pendant tout le spectacle, j’espère, puis je m’impatiente : toujours pas de Serge Merlin sur le plateau ! Mon attente sera définitivement vaine puisqu’à la fin de la « représentation » on vient nous informer que Serge Merlin n’a pas pu assurer la représentation de ce soir. N’auait-il pas été plus judicieux de nous prévenir avant ?

L’équipe a souhaité malgré tout nous montrer les parties vidéos et sonores. Ces parties perdent je pense énormément leur intérêt sans une présence physique sur le plateau.

Je n’ai donc pas pu voir l’intégralité du spectacle. Je vais donc parler de ce que j’ai vu, à savoir les parties qui existent en dehors du temps de la représentation.

Ces parties paraissent très longues puisqu’en effet le spectacle tel que je l’ai vu a duré 1h, pour une durée normale d’ 1h15. On peut ausément déduire que le comédien interagissait avec la vidéo dans un dialogue constant. Donnant une résonance probablement plus profonde à ces images et ces sons qui sont restés assez flous pour moi.

Ce spectacle peut tout de même être vu comme un hommage à la figure mythique d’Hamlet et à ses nombreuses adaptations cinématographique et théâtrales. Nous pouvons par exemple apercevoir Lars Eidinger, le Hamlet de Thomas Ostermeier, ou encore Adrian Lester, celui de Peter Brook.

Cet Hamlet-là aurait dû être un seul en scène rejoignant ainsi ce que Bob Wilson avait pu faire avec Hamlet: A monologue. Une partie du dispositif scénique peut en effet être vu comme un clin d’oeil à ce spectacle, puisque nous pouvons voir sur le plateau un parallélépipède rectangle noir qui peut sans aucun doute être mis en écho avec la superposition de rectangles sur laquelle jouait Bob Wilson dans son spectacle mythique.

Voilà, trop frustrée de ne pas avoir vu cette grande figure du théâtre qu’est Serge Merlin, je m’arrête en disant que Serge Merlin ne m’aura donc pas enchanté !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor