Gardarem

Gardarem
  • Manufacture des Abbesses
  • 7, rue Véron
  • 75018 Paris
  • Blanche (l.2)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Dans le pays de Subrémor, une lutte dure depuis neuf ans, opposant les paysans du plateau d’Oménec aux militaires, pour la sauvegarde de leurs terres.

Depuis son Bureau de l’Ordre établi, Aranha se voit contrainte de mettre fin à cette lutte : donnera-t-elle gain de cause aux paysans ou aux militaires ?

Afin de répondre à cette épineuse question, elle voyagera dans les souvenirs son unique témoin Babé la brebis, et revivra la lutte à travers elle.

 

Note rapide
8/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
24 nov. 2017
8/10
3 0
Brunelle Lemonnier, l’auteure et metteure en scène de la pièce, a écrit cette pièce en collaboration avec ses comédiens et surtout a fait de minutieuses recherches autour de la lutte du Larzac dans les années 70 auprès notamment des protagonistes de l’époque. Pourtant il ne s’agit pas ici d’une pièce documentaire, parce que ce qui prévaut dans cette pièce est la résistance et surtout le collectif, qu’on a pu retrouver fort heureusement, avec plus ou moins de bonheur, dans bien d’autres combats. Et c’est cet esprit choral qui nous fait adhérer d’emblée au projet. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils savent jouer, chanter et faire de la musique. Ils m’énervent. En cela, le spectacle a un petit je ne sais quoi de Bellorinien qui n’est pas pour me déplaire. La création musicale est sublime. Mais le côté théâtral pur n’est pas en reste avec notamment la prestation remarquée de Jeanne Lecrivain dans le rôle de Babé la brebis. Oui, il s’agit d’une pièce dans laquelle une brebis parle… Les acteurs jouent plusieurs rôles, tous les changements de costumes se font à vue, comme il est fréquent de voir aujourd’hui, le système de cubes de bois qu’on déplace pour les changements de lieux est ingénieux.

Alors certes le spectacle gagnerait peut-être à être légèrement resserré et les scènes à un ou deux personnages sont peut-être plus faibles que les scènes collectives. Mais l’ensemble est très prometteur et donne envie de suivre cette jeune compagnie.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor