Galatée ou la rencontre surréaliste de Dali et Gala

Galatée ou la rencontre surréaliste de Dali et Gala
  • Théâtre de la Contrescarpe
  • 5, rue Blainville
  • 75005 Paris
  • Place Monge (l.7)
Itinéraire
Billets à 15,00
À l'affiche du :
15 septembre 2019 au 11 décembre 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 20:30
    • 21:00
Achat de Tickets

Salvador Dalí avait le génie de fondre le rêve dans la réalité.

Son histoire d’amour avec Gala fut le chef-d’œuvre de Dalí. Pendant quarante-cinq ans, ce couple mythique vécut un rêve éveillé, dans la fusion et la démesure, avec dérision et humour. Un amour fusionnel, complexe, mystérieux, génial ou fou… à l’image des toiles du Maître.

S'inspirant du « couple tridimensionnel » formé par Eluard–Gala–Dalí, la pièce de Mathilde Aurier nous entraîne dans une fiction mystérieuse et intrigante… une pièce surréaliste, à tiroirs et jeux de miroir sur le génie, la folie, le désir, la peinture, la philosophie… et l’amour. 

Note rapide
7/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
25 sept. 2019
7/10
1 0
L'auteure et metteure en scène Mathilde Aurier s'approprie cette histoire pour en raconter une semblable très inspirée. Une rencontre amoureuse détonnante et fulgurante entre deux êtres que seule la mort peut séparer. Sur scène, nous avons d'un côté une femme un peu amorphe sur un siège.

Ce n'est d'autre que Gala, cloitrée et droguée. De l'autre côté, un homme sur un fauteuil avec une moustache que l'on identifie d'un coup d'oeil, façon chocolat Lanvin. Nous voyons Dali qui essaie de trouver l'inspiration. Pour se souvenir de ces rêves, il dort avec une cuillère à la main. Ainsi quand elle tombe, il se réveille et peut aussitôt peindre. Dans ces expériences de rêves éveillés il aperçoit son aimée. Aux côtés de chacun, un proche complote et veut leur malheur. Le destin les réunira contre toute attente comme attiré inexorablement l'un par l'autre. Le monde onirique rencontre la réalité mais pour combien de temps pourront-ils s'aimer librement? Une adaptation très libre qui montre à la fois l'étrangeté d'une rencontre et sa force incommensurable prêt à tout affronter. Un choix audacieux qui séduit aussitôt par son originalité que par l'interprétation dense et nuancée des comédiens.

Nous avons l'étrange couple de Dali et Gala joué par Eva Ramos et Baptiste Carrion-Weiss qui mettent beaucoup de passion, de tempérance et d'extravagance. Ils tiennent d'une main de maître leur rôle nous permettant de rester en haleine d'un bout à l'autre de la représentation. Les deux personnages ont leur intensité grâce à deux autres personnages qui ne sont pas en reste. La soeur et le mari de Gala interprétés par Lola Blanchard et Théo Delezenne. Eux aussi dévoilent un jeu plein de caractère et de couleurs qui ne peut qu'illustrer leur habilité artistique. Leur complicité, née lors du cours Florent, se ressent et donne ainsi plus de volume et de rythme à ce spectacle.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor