Expo Vivian Maier

Expo Vivian Maier
  • Musée du Luxembourg
  • 19, rue de Vaugirard
  • 75006 Paris
  • Luxembourg (RER B)
Itinéraire
À l'affiche du :
15 septembre 2021 au 16 janvier 2022
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 10:30
    • 19:00
Achat de Tickets

Le corpus photographique de Vivian Maier (1926-2009) est découvert en 2007 : il est composé de plus de 120 000 images photographiques, de films super 8 et 16mm, d’enregistrements divers, de photographies éparses ainsi que d‘une multitude de pellicules non développées.

Une passion qui deviendra, pour cette figure emblématique de la « Street Photography », une activité presque quotidienne : les scènes de rue et les quartiers ouvriers, l’univers des enfants ; en noir et blanc puis en couleurs ; elle s’essaiera également au cinéma.  

Vivian Maier naît à New-York, en 1926, d'un père austro-hongrois et d'une mère française. Elle commence à exercer le métier de gouvernante d’enfants dès 1951. Tout une vie passée inaperçue dans le monde de l'art, jusqu’à l'année 2007 où son corpus photographique de plus de 120 000 œuvres est découvert. Un enjeu d’importance semble structurer le travail de l'artiste : la quête de sa propre identité à travers ses autoportraits. Nombreux, ils se déclinent sous de multiples variations et typologies, devenant un langage dans le langage ; comme une forme de mise en abîme du dédoublement.

Note rapide
8/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
15 sept. 2021
8/10
5
Le Musée du Luxembourg continue à mettre des femmes à l’honneur après les Peintres Femmes. Il propose une exposition dédiée à la photographe Vivian Maier (1926-2009). Ce sont près de 150 clichés qui sont proposés pour la première fois au public.

Voilà une artiste atypique du XX ème siècle qui a su conquérir les cœurs avec son style particulier. Elle sait capturer avec son appareil fétiche, un Rolleiflex, des instants de vie.

Son terrain de jeu : la rue et ses scènes de vie. Faisant fie des conventions, elle propose à la fois des gros plans sur des objets du quotidien ou des gestes mais aussi des portraits touchants. Son œuvre n’a été reconnue que tardivement, elle a toujours travaillé en tant que gouvernante d’enfant à New York, puis Chicago. il y a aussi une série magnifique d’autoportraits qui sont saisissants.

Son œuvre ne s’arrête pas ces photographies en noir et blanc qui ont fait sa renommée, car sur la seconde partie de sa carrière, la couleur (pour l’occasion, elle est passée sur un Leica pour ses clichés) et la vidéo ont fait une apparition très remarquée et elles occupent aussi une belle place dans la scénographie réussie de cette exposition.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition