Expo Picasso Primitif

Expo Picasso Primitif
  • Musée du Quai Branly
  • 37, Quai Branly
  • 75007 Paris
  • Alma Marceau (l.9), Pont de l'Alma (RER C)
Itinéraire
Billets à 9,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

« L’art nègre ? Connais pas. » C’est sur le ton de la provocation que le peintre, sculpteur et dessinateur andalou s’efforcera de nier sa relation avec l’art extra-européen.

Pourtant, et comme le montre sa collection personnelle, les arts d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et d’Asie n’auront cessé de l’accompagner, notamment dans ses différents ateliers. En témoignent les documents, lettres, objets et photographies réunis dans la première partie de l’exposition, traçant selon un parcours chronologique, les intérêts et curiosités de l’artiste vis-à-vis de la création non-occidentale.

Dans une seconde partie plus conceptuelle, Picasso Primitif propose une mise en regard des oeuvres de l’Andalou avec celles des artistes non-occidentaux, en s’appuyant davantage sur une anthropologie de l’art que sur le constat de relations esthétiques. Le face-à-face qui en résulte dévoile les questionnements similaires auxquels les artistes ont dû répondre (les problématiques de la nudité, de la sexualité, des pulsions ou de la perte) par des solutions plastiques parallèles (la défiguration ou la déstructuration des corps par exemple).

Le primitif ne s’entend alors plus comme un stade de non-développement, mais comme l’accès aux couches les plus profondes, intimes et fondatrices de l'humain.

 

214

La critique de la rédaction : 7.5/10. Un début d'exposition un peu embêtant avec un parcours chronologique sur la rencontre de Picasso et ses contemporains avec l'art primitif : leurs visites de musées et galeries, leurs premières œuvres achetées... Une séquence introductive qui aurait mérité d'être plus brève.

Heureusement la suite de l'expo est beaucoup plus intéressante. Des œuvres d'art primitif de toutes les époques sont mises à côté de tableaux et de sculptures de Picasso. Les parallèles sont pertinents et montrent bien les influences de l'artiste.

La bouche, les yeux, le visage, le sexe... les textes introductifs aiguillent les visiteurs pour remarquer les similitudes des différentes séquences. J'ai découvert Picasso sous un nouveau jour, beaucoup plus riche que l'image que j'en avais auparavant.

La scénographie est simple et assez jolie.

Une belle visite.

Note rapide
7,4/10
pour 4 notes et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
4 mai 2017
7,5/10
62 0
Une expo plutôt sympathique où l’idée de mettre en parallèle des œuvres de l’artiste avec des œuvres du musée est une réussite car il y a bien en effet une filiation : les visages et les corps du musée du quai Branly se retrouvent chez Picasso.

Le parcours est divisé en trois parties : la première est sans doute la moins intéressante, il s’agit des premières rencontres de l’artiste avec les arts premiers.
Le reste rentre dans le cœur du sujet et c’est un plaisir de parcourir les allées et de lire les cartels.

La scénographie est plutôt réussie tout en gardant sobriété et simplicité.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition