Expo Dalida

Expo Dalida
  • Palais Galliera
  • 10, avenue Pierre Ier de Serbie
  • 75016 Paris
  • Iéna (l.9)
Itinéraire
Billets à 9,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

À l'occasion des trente ans de sa disparition, le Palais Galliera rend hommage à l'immense artiste populaire que fut Dalida en exposant sa garde-robe. Femme passionnée, la chanteuse a tout osé, tout porté : des robes New-Look des années 1950 de Jacques Estérel en passant par les robes chasulbe de Balmain dans le courant des années 1970 jusqu'au sobre et chic de Loris Azarro.

Au delà des évolutions de la mode, l'exposition met en lumière le lien entre sa garde-robe et son évolution artistique. Artiste flamboyante, elle interpréta un répertoire varié révélant sa sensibilité et plus encore une extrême fragilité. Le parcours de l'exposition se propose ainsi de redécouvrir les différents aspects de sa carrière à travers ses tenues issues d'une récente donation de son frère Orlando.

 

Note rapide
8/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
3 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
24 juil. 2017
8/10
17 0
[Encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots] Oh oui ma chère Dalida, montre moi encore les tenues que tu portais avec tant de grâce, ces robes longues qui font briller les yeux de toutes les personnes (sutout les plus jeunes) qui viennent les voir et tombent sous leur charme.

[Rien que des mots] Ces robes et ces paillettes mises en valeur sur des vinyles tournants afin qu'on puisse admirer tes tenues sous toutes les coutures.

[Que tu m'écoutes au moins une fois.] Et ces émissions de Maritie et Gilbert Carpentier qui sont rediffusées sur des écrans qui nous rappellent à la nostalgie de notre jeunesse et on reste 5 minutes devant chaque écran à regarder ta prestation.

[Des mots magiques, des mots tactiques] le Palais propose un extrait de ta garde robe qui évolue en fonction de tes états d'âmes et tes chansons avec des robes griffées comme celles d'Azzarro ou Balmain.

[qui sonnent faux. Oui, tellement faux] Et brusquement tout s'achève quand tu as tiré ta révérence, il y a 30 ans de ça. Quel dommage !
18 juin 2017
8/10
13 0
Quoi de mieux pour parler de l'expo Dalida que de lui emprunter une de ses chansons (un peu adaptée) :

C’est vrai qu’au Palais Galliera
La star c’est Dalida
C’est vrai, c’est vrai
C’est vrai que toutes ses robes sont là
Ses tenues de gala
C’est vrai, c’est vrai
Qu’on préfère Ciao Bambino à Gigi
Paroles, paroles au Itsi Bikini

Comme le disait la Mistinguett
Elle est comme le bon Dieu l’a faite
Et c’est très bien comme ça

On dit que cette expo
N’est pas des plus intéressantes
Pas vrai, pas vrai
On dit que les fans sont ravis
Les grands comme les petits
C’est vrai, c’est vrai
C’est vrai que la scéno est bien pensée
Quant aux textes, ils sont très bien travaillés

Comme le disait la Mistinguett
Elle est comme le bon Dieu l’a faite
Et c’est très bien comme ça

Des salles thématisées
Défilent les couturiers
Oui, le visiteur est comblé
Des clips pour illustrer
Les tenues présentées
Évoluant au fil des années

On dit que dans les présentoirs
Y a bijoux, accessoires
C’est vrai, c’est vrai
On dit que sont également là
Ses robes de cinéma
C’est vrai, c’est vrai
Que ce soit à la ville comme à la scène
Dalida demeurera éternelle

Comme le disait la Mistinguett
Elle est comme le bon Dieu l’a faite
Et c’est très bien comme ça

On dit depuis bientôt vingt ans
Qu’elle ne passera pas le printemps
On peut bien dire ce qu’on voudra
Elle ne serait pas Dalida si elle n’était pas comme ça.
28 mai 2017
8/10
11 0
Une exposition émouvante, très belle mise en espace, les robes de scène tournant sur des 33 t. Les écrans projettent les émissions de variétés, provoquant chez certains des envies de danser !

Ce qui m'a amusée c'est le regard des petites filles accompagnant leurs mamies ou mamans et admiratives des tenues de ville ou de scène de cette artiste qu'elles n'ont pas pu connaitre.
La dernière salle est consacrée à sa carrière de cinéma, du début ou la belle brune dans une robe noire pailletée dans un film oubliable, et aussi une curiosité avec Gainsbourg comme partenaire, et le dernier film qu'elle a tournée avec Chahine

30 ans que Dalida décidait de quitter la scène.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition