Embrasse moi sur ta tombe

Embrasse moi sur ta tombe
De Jean-Daniel Magnin
  • Théâtre du Rond-Point des Champs-Élysées
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets à 33,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

« Tu es si beau. Tu ne sens ni la terre ni les cendres. »

Il était agent de sécurité à l’aéroport. Il est licencié sans raison et chassé par sa femme. Le fils flirte avec les idées noires quand il rencontre un gars de son âge, humilié comme lui par les inégalités sociales. Son nouvel ami, prophète illuminé, l’entraîne sur les voies de la radicalisation et le goût du terrorisme.

Le fils s’entaille le bras pour prouver son allégeance. Sa mère aimante, tellement de tendresse à donner, s’évanouit à la vue du sang. Choc traumatique et chute au sol. Quand elle se réveille, son délire émotionnel, loufoque, sauvera peut-être son fils. Ou pas.

Note rapide
7/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
1 critique
14 févr. 2022
7/10
1
Attention : spoil dans cette critique...
Une pièce qui prend un sujet pour le moins délicat : le terrorisme islamique, pour en faire une comédie. En réalité, le mot Djihad n'est jamais prononcé dans la pièce, de même que le nom d'Allah. Des précautions stylistiques qui n'empêchent pas de comprendre de qui l'on parle...

Mais le propos ne porte pas tellement sur le pourquoi cet homme a décidé de se faire sauter dans un aéroport -nous aurons néanmoins quelques éléments de réponse - mais surtout sur ce que sa mère fera pour essayer de l'en dissuader, et éloigner le recruteur de pacotille qui l'entraîne dans la tourmente.
C'est donc un duel entre une mère âgée (son fils est bien adulte) et un homme qui installe son emprise.

Que reste t-il à cette mère pour agir ? L'empathie, l'amour que lui porte encore son fils, et elle s'engouffre dedans en jouant la folie.
La pièce oscille entre moments de tension et de légèreté plutôt maitrisés mais qui m'ont un peu empêchée d'être vraiment dans l'histoire, de savoir sur quel pied danser au début.

C'est finalement plutôt le choix de la comédie qui est fait, du happy end (fort peu probable malheureusement dans la réalité). Une fois que l'on a compris cela on passe un agréable moment avec ces comédiens qui sont bien présents sur scène et ce parfois malgré quelques aléas techniques ou locaux (y avait-il un répétition de danse en même temps que cette séance ?).
On saluera également les décorateurs qui ont créé un plateau modulable simple et ingénieux, ce que personnellement j'admire toujours au théâtre.

Bref, d'aucuns diront peut-être que la pièce n'était pas à la hauteur du sujet, peut-être n'auront-ils pas su profiter d'une agréable et audacieuse distraction, qu'il faut prendre pour ce qu'elle est !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor