Concert Franco Fagioli : Récital Haendel

Concert Franco Fagioli : Récital Haendel
  • Théâtre des Champs-Élysées
  • 15, avenue Montaigne
  • 75008 Paris
  • Alma Marceau (l.9)
Itinéraire
Billets à 91,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Après avoir conquis de nombreuses scènes, et notamment très récemment le Festival d’Aix-en-Provence ainsi que l’Opéra de Paris, le contre-ténor Franco Fagioli déploie des trésors de virtuosité dans un tout nouveau programme d’airs de Haendel.
 
Par sa parfaite technique et sa voix éclatante, Franco va encore émouvoir, surprendre, impressionner. Il retrouve ici les virtuoses d'Il Pomo d'Oro pour un programme Haendel qui fera date.

Programme :
Franco Fagioli : Récital Haendel
Airs de Haendel

Distribution :
Franco Fagioli Contre-ténor
Il Pomo d'Oro 

5

La critique de Valérie : 8/10. Hier soir, c’était triple plaisir en un seul concert au TCE : non seulement ce fut un beau moment dédié à Haendel mais en prime c’est le contre-ténor argentin Franco Fagioli qui officiait au chant en compagnie de l’élégant orchestre de chambre Kammerorchester Basel.
Bref, Noël avant Noël avec la voix d’ange de Franco !

Ce qui m’a d’abord frappé c’est le jeu du chanteur : il interagit beaucoup avec les musiciens, tourne carrément le dos au public pour les regarder un à un ! On sent la complicité entre eux, c’est très plaisant de regarder le concert de cette fine équipe en plus, évidement, de l’écouter avec bonheur.

Parce que c’est vraiment du bonheur d’écouter sa voix si pure, notamment sur des extraits de Jules César. N’est pas contre-ténor qui veut et je dois dire que Franco Fagioli nous livre une prestation de fort belle facture. Bien sûr, il monte haut avec sa voix mais en plus, il peut la moduler et vocaliser sans avoir l’air de faire d’effort particulier, c’est juste impressionnant ! Mon ressenti personnel est que les airs au rythme enlevé conviennent mieux que les chants solennels à l’argentin.

N’oublions pas l’orchestre Kammerorchester Basel qui joue trois concertos fort bien. J’ai particulièrement apprécié le premier du programme : le concerto grosso op.3 n4 en fa majeur avec deux hautbois et un basson fabuleux alors que ce ne sont pas vraiment mes instruments préférés. J’ai aussi beaucoup aimé la partition du clavecin et redécouvert avec plaisir le théorbe. Julia Schröder qui est le premier violon de cette formation est dynamique à souhait et très précise dans son jeu, un plaisir à écouter et voir.

Bref une bien belle soirée et j’ai lu dans le programme que Franco Fagioli reviendra au TCE le 27 Mars 2018 pour le Stabat Mater de Pergolèse, je vous laisse deviner où je serai ce soir là…

Note rapide
8/10
pour 1 note et 0 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
100%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor