Allers Retours

Allers Retours
  • Théâtre de l'Épée de Bois
  • route du Champ-de-Manœuvre
  • 75012 Paris
Itinéraire
Billets à 22,00
À l'affiche du :
29 novembre 2018 au 23 décembre 2018
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 16:00
    • 20:30
Réservation de tickets

Aborder l’œuvre d’Ödön von Horvath, en l’occurrence la pièce Allers-Retours, en souhaitant la faire dialoguer avec aujourd’hui, c’est à la fois poursuivre ce désir viscéral de raconter des histoires tout en portant un regard sur les problèmes de son temps.

Une manière d’approcher l’autre, les autres, les publics en mettant en mouvement nos imaginaires respectifs. 

En empruntant la forme de la comédie populaire, Horváth, célébré comme l’un des plus grands dramaturges du vingtième siècle, raconte une fable étonnante aux ressorts kafkaïens qui résonne étrangement avec notre actualité.

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
9 déc. 2018
8,5/10
0 0
Burlesque, dynamique, éloquent.

La compagnie « La Mandarine Blanche » nous réjouit dans cette farce débridée et extravagante contant l’absurdité des lois. Les comédiens sont talentueux, leurs gestuelles, leurs mimiques nous régalent et nous amusent. Cette tragi-comédie populaire de 1933 nous questionne, nous interpelle et nous laisse méditatifs aux yeux du monde d’aujourd’hui.

Tout n’est pas simple pour Monsieur Havlicek, expulsé de son pays d’adoption pour des raisons économiques, il doit réintégrer son pays d’origine quitté en bas âge.

Mais de nouvelles lois sont en vigueur, ses papiers ne sont pas en règle et sa réintégration est refusée, la frontière lui est fermée.

Monsieur Havlicek victime de l’absurdité des lois, est rejeté de tous.

Au cours de ses allers-retours entre les deux postes de douane reliés par un pont,il arrive bien des aventures à Monsieur Havlicek.

Il va faire des rencontres et tisser des liens avec des personnages hauts en couleurs. (Szamek et Mrschitska douaniers ayant un petit penchant pour rhum, un pêcheur de brochets qui ne pêche rien, une commerçante en faillite et en mal d'amour …).

Il démasquera des trafiquants de drogue.

Il occasionnera un quiproquo lors d’une réunion sécrète entre les dirigeants respectifs de deux pays….

C’est vivant, dynamique, cocasse mais aussi grave et émouvant.

Ce texte donne grande envie de découvrir ou de redécouvrir Ödön von Horvath qui disait :

« Dans toutes mes pièces, je n'ai rien embelli, rien enlaidi. J'ai tenté d'affronter sans égards la bêtise et le mensonge »
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor